Il y a celles et ceux qui se rendent compte et celles et ceux qui se rendent ! (Clips audiovidéos)

Le choix de la décontamination - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/01/2012 à 07h48 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le choix de la décontamination

 

Au moment où la décontamination débute, les incidences à long terme sont mises dans la balance

Le gouvernement japonais lance un nettoyage à grande échelle des champs, forêts et villages contaminés par la catastrophe nucléaire de Fukushima. Mais certains experts avertissent qu'un programme d'assainissement trop agressif pourrait créer une foule d'autres problèmes environnementaux.

Suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl il y a 25 ans, le gouvernement soviétique a choisi l'évacuation à long terme au lieu de la décontamination intensive; par conséquent, les plantes et les animaux près de Tchernobyl habitent un environnement qui est à la fois largement dépourvu d'êtres humains et gravement contaminé par les retombées radioactives.

La fusion de trois réacteurs nucléaires à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon a également contaminé de vastes zones de terres agricoles et de forêts, mais pas aussi sévèrement ou intensivement qu'à Tchernobyl.

Mais face au manque de terrain pour la réinstallation et à l'indignation du public suite à l'accident, le gouvernement japonais a choisi une voie très différente, celle d'entreprendre un effort de décontamination à une échelle sans précédent.

Dès ce mois, au moins 1.000 kilomètres carrés de terres –pour la plupart de la forêt et des fermes- seront nettoyés par pulvérisation des bâtiments, grattage des sols, des champs, enlèvement des feuilles mortes et des broussailles près des maisons.

L'objectif est de rendre tout Fukushima habitable à nouveau. Mais alors que scientifiques, ingénieurs, et résidents ordinaires commencent cette énorme tâche, ils dont face à la possibilité que leurs efforts créent de nouveaux problèmes environnementaux en proportion directe de leur succès dans l'assainissement de la contamination radioactive.

«La décontamination peut être réellement efficace, (mais) ce que vous avez est un compromis entre la réduction de la dose et l'impact environnemental», explique Kathryn Higley, une radioécologiste à l'Oregon State University, qui a étudié plusieurs sites de décontamination des États-Unis.

C'est parce que les particules radioactives dont les Japonais tentent de se débarrasser peuvent être très «collantes». Leur supression sans enlever de grandes quantités de terre, feuilles, et de plantes est presque impossible.

Le ministère de l'Environnement estime que Fukushima devra disposer de 15 à 31 millions de mètres cubes de sol contaminé et de débris à la fin des projets de décontamination. Les coûts sont prévus pour dépasser un billion de yens.
 

(...)

 
Pour lire la suite de l'article, cliquer ICI

 

Un article de Winifred Bird, publié par aweb2u

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Winifred Bird

Source : aweb2u.free.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.