Le chanteur CALI s'engage auprès du chef RAONI contre Belo Monte - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/08/2011 à 13h39 par Tanka.


LE CHANTEUR CALI S'ENGAGE AUPRÈS DU CHEF RAONI CONTRE BELO MONTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le chanteur CALI s'engage auprès du chef RAONI contre Belo Monte

 
Titre original :
Le chanteur CALI s'engage auprès du chef RAONI contre Belo Monte et parraine sa pétition - entretien vidéo exclusif

 

Signataire de la pétition du chef Raoni contre le barrage de Belo Monte, Cali explique ce qui l'a touché dans le texte poignant qui l'accompagne, qu'il décrit comme "une poésie de la vie". Il l'a posté sur sa page facebook et a obtenu des « réactions nombreuses et touchantes ».

L'appel à mobilisation des populations indigènes (qui ont notamment initié une journée mondiale de protestation contre Belo Monte pour le 20 aôut 2011, dont le relai français est une manifestation sur le Parvis des droits de l'Homme, place du Trocadéro, Paris) trouve particulièrement écho chez le chanteur. Il nous explique pourquoi : « Ces gens peuvent nous aider à redorer notre conscience, il faut en profiter. [Leur appel, c'est comme s'ils nous disaient] "Si vous êtes près de nous, vos enfants auront une vie sûrement extraordinaire, en tout cas moins pourrie que ce qui est prévu". »

C'est Cali lui-même qui le dit : « nous faisons tous partie de la tribu des kayapos ! Il ne faut pas déraciner ces tribus, ces hommes qui sont à la source, les gardiens de ce temple (...) Ça nous concerne tous, il ne faut pas se dire que c'est la petite histoire d'une tribu en Amazonie, c'est notre histoire, c'est (celle de) nos enfants. »

Le chanteur évoque aussi les enjeux économique derrière le barrage en mentionnant la prochaine Coupe du Monde de football (Brésil, 2014). Nous évoquons également avec lui le possible dépôt de la culture kayapo, puis des terres indigènes constituées en réserve, au patrimoine mondial de l'humanité sous l'égide de l'UNESCO.
 

 
Comment Cali perçoit-il le chef Raoni, initiateur de cette pétition et qu'une photo montre en tenant fermement le texte, posté comme un soldat sur le parvis des droits de l'Homme ? : « Raoni compte se battre jusqu'au bout. Je risque d'être extrêmement ému quand je vais le rencontrer. C'est une grande personnalité de notre humanité et je crois qu'on doit être à la hauteur. Ce sera peut-être son dernier combat, il faut qu'on soit nombreux autour de lui, loin de son pays, pour dire "on est si proche de vous". »

A propos de l'utilité de la pétition ? : « la signer c'est entrer dans l'armée de nos enfants. »

Un peu d'histoire...

Il a beau avoir suscité une levée générale de boucliers de la part des scientifiques, des écologistes et des populations autochtones concernées, la barrage de Belo Monte, projet datant des années 1970, avorté puis ressuscité sous la présidence de Lula (Brésil), est maintenant sur les rails.

La réalisation de ce troisième plus grand barrage au monde serait une catastrophe pour le coeur inviolé de la forêt amazonienne et une brèche qui mènerait à la mise à sac d'un "poumon de la Terre" déjà fortement atrophié. Parmi les pétitions visant à interdire ce chantier générateur de mort, celle du célèbre chef Raoni, que l'on compare à Gandhi ou Mandela, est la plus symbolique. Disponible sur le site internet www.raoni.fr, elle a déjà recueilli près de 100 000 signatures et reçu en France le soutien de Bernard Lavilliers, Danielle Mitterrand, Vincent Cassel, Jacques Perrin, parmi beaucoup d'autres.

Aujourd'hui, le chanteur Cali nous explique pourquoi il a décidé de s'en faire l'ambassadeur.
 


 
Un article publié par Le Post
 

Voir notre dernier article sur ce sujet

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.lepost.fr