Le changement climatique redessinera la carte mondiale des zones viticoles - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/04/2013 à 09h15 par kannie.


LE CHANGEMENT CLIMATIQUE REDESSINERA LA CARTE MONDIALE DES ZONES VITICOLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le changement climatique redessinera la carte mondiale des zones viticoles

 

"Le rock français c'est comme le vin anglais" ironisait John Lennon. On ne sait pas quelle sera l'influence du changement climatique sur la production musicale en France. Une étude récente à laquelle a participé le "Laboratorio Internacional en cambio global (LINCGlobal)" commun au CSIC espagnol et à la Pontificia Universidad Catolica de Chile, montre en revanche qu'il pourrait faire du sud de l'Angleterre une zone propice à la culture des vignes à partir de 2050.

Plus précisément, les chercheurs impliqués dans ce travail publié dans Proceedings of the National Academy of Science, ont analysé la modification induite par le changement climatique de l'équilibre entre température et humidité dans les différentes régions du globe, et en concluent deux grands types de conséquences sur la production viticole.

D'une part elle modifiera la carte des régions les plus adaptées à cette culture, en réduisant de 25 à 75% les terres propices dans les principales zones de production actuelles comme la rive nord de la Méditerranée. La carte proposée par les chercheurs montre notamment que le bordelais ou la vallée du Rhône sont menacés. D'autres territoires pourraient en revanche devenir de nouvelles zones viticoles, comme l'Europe du Nord.

D'autre part, cette évolution du climat pourrait entraîner une forte pression sur les ressources hydriques dans les régions viticoles traditionnelles pour maintenir leur production sur des terres situées dans un zone où le climat sera devenu plus sec. Dans d'autres régions, l'introduction de vignes pourrait par ailleurs conduire à perturber la faune ou l'ensemble de l'écosystème, car comme l'indique l'article "les vignes pourraient se déplacer plus rapidement que les espèces".

 

Un article de Bertrand Bouchet, publié par bulletins-electroniques.com et relayé par SOS-planete

 

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Bertrand Bouchet, Conseiller pour la Science et la Technologie

Source : www.bulletins-electroniques.com