Le bisphénol A in utero engendrerait l'hyperactivité chez les filles - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/10/2011 à 11h55 par Tanka.


LE BISPHÉNOL A IN UTERO ENGENDRERAIT L'HYPERACTIVITÉ CHEZ LES FILLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Le bisphénol A in utero engendrerait l'hyperactivité chez les filles

 
Les fillettes exposées au bisphénol A lorsqu'elles étaient in utero montrent davantage de troubles comportementaux à l'âge de 3 ans que celles dont la mère avait absorbé un plus faible niveau de ce composant chimique très répandu, selon une étude publiée lundi.

L'anxiété, la dépression et l'hyperactivité se rencontrent plus chez les petites filles dont les mères avaient d'importants taux de bisphénol A dans les urines pendant leur grossesse, indique cette étude dirigée par l'école de santé publique de l'université Harvard. « Cette tendance est plus prononcée pour les filles, ce qui suggère qu'elles sont plus vulnérables que les garçons à l'exposition au bisphénol A in utero », souligne l'étude publiée dans le journal Pediatrics daté de lundi.
 

(...)

 
Pour lire la suite, cliquer ICI
 

Un article de l'AFP, publié par Futura-sciences
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : AFP

Source : www.futura-sciences.com