Le biocarburant à base de maïs plus polluant que l'essence - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/04/2014 à 22h19 par Exo007.


LE BIOCARBURANT À BASE DE MAÏS PLUS POLLUANT QUE L'ESSENCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Le biocarburant à base de maïs plus polluant que l'essence

Les États du Minnesota, de l'Iowa et du Wisconsin accusent la perte nette la plus élevée de carbone par élimination des résidus de maïs, du fait de températures fraîches et de sols par nature riches en carbone. L'usage de ces résidus pour produire des biocarburants pourrait être remis en question à cause des taux de CO2 émis par ce biais

 

Un carburant catalogué écologique parce que produit à partir des feuilles de maïs émettrait en réalité plus de gaz à effet de serre que l'essence traditionnelle. Des chercheurs montrent qu'une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2) serait libérée dans l'air à défaut d'être capturée dans le sol dépourvu des feuilles de la plante nécessaires au processus naturel

L'idée initiale était louable : produire aux États-Unis de l'éthanol cellulosique à partir de résidus de culture de maïs moins libérateur de gaz à effet de serre (GES) que les carburants traditionnels et donc moins influant sur le réchauffement climatique. Un objectif apparemment surestimé, d'après des chercheurs de l'université du Nebraska à Lincoln, dans une étude parue dans Nature Climate Change.

(...)

 


Les tiges, les feuilles et les épis de maïs après la récolte étaient jusqu'à présent
considérés comme une ressource idéale pour la production d'éthanol cellulosique,
un carburant plus écologique que l'essence conventionnelle

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Andréa Haug, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges, athées ou pâtés ;o)

 





Auteur : Andréa Haug

Source : www.futura-sciences.com