Lasagnes Findus "au cheval": une partie de la viande pourrait être de... l'âne - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/02/2013 à 09h02 par kannie.


LASAGNES FINDUS "AU CHEVAL": UNE PARTIE DE LA VIANDE POURRAIT ÊTRE DE... L'ÂNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Lasagnes Findus "au cheval": une partie de la viande pourrait être de... l'âne

 

Et si, finalement, la viande se trouvant dans ces fameuses lasagnes Findus (mais aussi dans bien d'autres produits) était de... l'âne ? C'est le nouveau rebondissement avancé, ce lundi, par un quotidien anglais...

Selon The Independent, une partie de la viande de cheval vendue dans les rayons surgelés des supermarchés en France, en Grande-Bretagne et en Suède, pourrait en fait se révéler être de la viande d'âne. Les lasagnes Findus, pointées du doigt depuis plusieurs jours, seraient évidemment concernées. Mais également de nombreux autres produits...

La raison : une loi interdit la circulation de chevaux et d'ânes sur les routes roumaines. Du coup, les Roumains tentent de s'en débarasser. Et la revendraient frauduleusement sur le marché européen...

Pour le moment, la présence d'âne est une hypothèse, qui doit encore se vérifier.

Pour rappel, aucune mesure visant à retirer du marché des plats préparés ou surgelés à base de viande hachée n'est d'actualité en Belgique, a indiqué dimanche l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Des produits de ce type ont été retirés des rayons de plusieurs distributeurs en France, au Royaume-Uni et en Suède après que de la viande de cheval a été retrouvée dans des lasagnes. Lundi, le SPF Economie entamera néanmoins une enquête pour le marché belge.

Findus porte plainte

(...)

 

Pour lire la suite de ce 1er article, de sudinfo.be, cliquer ICI

 

L'"AFFAIRE FINDUS" EFFRAIE LES CONSOMMATEURS

 
Pour un plat de lasagnes, deux traders, quatre entreprises, cinq pays

La présence de viande de cheval dans des plats cuisinés censés contenir du boeuf fait scandale. A tel point que le gouvernement devait organiser à Bercy, lundi 11 février, une réunion de crise avec les professionnels de l'abattage, de la commercialisation des viandes, de la transformation et de la distribution. L'occasion de faire le point sur le retrait des produits, d'évoquer la traçabilité des viandes, ainsi que le renforcement des contrôles à envisager.

 

 

Un article de Mirel Bran (à Bucarest) et Laurence Girard, publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete, via lesmoutonsenrages.fr

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Sudinfo et Le Monde

Source : www.sudinfo.be