Laissez-moi vivre tout nu sur mon île ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/04/2012 à 18h32 par Mich.


LAISSEZ-MOI VIVRE TOUT NU SUR MON ÎLE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Laissez-moi vivre tout nu sur mon île !

 

A 76 ans, Masafumi Nagasaki n'a plus peur de rien: la violence des typhons et les morsures d'insectes ne sont rien en comparaison avec la vie en société. Du coup, ce Japonais préfère vivre seul sur sa petite île, aussi inhospitalière soit elle.

Depuis vingt ans, Masafumi ne veut plus entendre parler de la race humaine, raison pour laquelle il s'est installé sur la petite île japonaise de Sotobanari, située à seulement un kilomètre du rivage, mais où les courants sont si dangereux que les pêcheurs locaux n'osent pas s'y aventurer.

Sur l'île, la vie n'a rien de tendre. Aucune source d'eau douce, des insectes hargneux et de temps en temps des typhons qui viennent malmener le vieil homme et le peu qu'il possède. Mais rien n'y fait, Masafumi préfère encore subir toutes ces contrariétés que de revenir parmi les siens.

Sur son petit bout de terre, il peut se promener nu comme un ver et faire ce qui lui plaît. Une fois par semaine, il se rend sur une île voisine pour récupérer quelques galettes de riz, de l'eau et le chèque que sa famille lui envoie.

"Je ne fais pas ce que la société me dit de faire, je préfère suivre les lois de la nature. Vous ne pouvez pas vous battre contre la nature, vous devez juste lui obéir totalement. C'est ce que j'ai appris en venant ici, et c'est probablement pourquoi je me sens si bien".

Masafumi se lave à l'eau de pluie et préfère ne pas porter de vêtement sur son île. Il pêche et chasse, il nettoie son camp de base et la vie suit son cours. "Il n'est pas facile de trouver un endroit où l'on désire mourir, moi, j'ai décidé que je finirais mes jours ici car quel plus bel endroit pour mourir qu'au milieu de cette nature sauvage?".

 

Un article de Caroline Albert, publié par 7sur7.be

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Caroline Albert

Source : www.7sur7.be