Le clip Mother Nature, d'Angélique Kidjo et Yann Arthus-Bertrand, véritable hymne à la planète Terre

Bigger than us. L'anxiété climatique des jeunes, la trahison des gouvernements: un phénomène mondial - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/09/2021 à 14h00 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Bigger than us. L'anxiété climatique des jeunes, la trahison des gouvernements: un phénomène mondial



3pfmd.info - Plateforme française associative (loi 1901) participative, indépendante et gratuite (hébergée par sécurité au Canada, sur serveur dédié)

 

 

14 septembre 2021 - Mise à jour du 20 septembre avec la bande annonce de "Bigger than us", ainsi que de très nombreux ajouts de dernière minute, concernant l'action actuelle des 15-25 ans devant l'immobilité des adultes et des politiques.

 

La Terre vous parle-t-elle ? (Enceintes à donfff !!!)






 

 

Le monde d'après, déjà en marche parmi la jeunesse du monde entier. Quand les jeunes veulent SAUVER LE MONDE !

 

 

 

Allemagne : des jeunes en grève de la faim face à la « catastrophe climatique »

 

Bande annonce en français de BIGGER THAN US - VOSTFR - Le 22 septembre 2021 en salle / 1h 36min / Documentaire - Enceintes à donfff !!!

 

 

BIGGER THAN US, un film, réalisé par Flore Vasseur avec Marion Cotillard, fait partie de la section éphémère "Le cinéma pour le climat" du Festival de Cannes 2021. Il présente certains des nombreux mouvements des jeunes pour le climat et les injustices sociales dans le monde entier

 

 

Depuis 6 ans, Melati, 18 ans combat la pollution plastique qui ravage son pays l'Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Partout, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d'expression, la justice sociale, l'accès à l'éducation ou l'alimentation. La dignité.

 

 

Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres. La Terre. Et ils changent tout. Melati part à leur rencontre à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et poursuivre son action. Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations de fortune au large de l'île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et de la joie, de l'engagement pour plus grand que soi.

Alors que tout semble ou s'est effondré, cette jeunesse nous montre comment vivre. Et ce qu'être au monde, aujourd'hui, signifie.

 

 

Message de
l'association
Terre "sacrée"

 

Bonjour,

 

Vu le peu de participation des visiteurs de Demain l'Homme, nous vous annonçons que nous allons devoir cesser l'activité de l'Association, après 22 ans d'existence

Et ce n'est pas de gaité de coeur !

Nous vous souhaitons bon courage dans ce monde qui s'effondre... dans l'indifférence générale

Fraternellement

Michel Walter, secrétaire général de l'association - contact)at(demainlhomme.org

 

 

Bonsoir Michel,

Merci pour tout ce que tu as fait ! Cela aurait pu fonctionner si tous les dés n'avaient pas été pipés !

Si nous l'avions su, nous n'aurions pas "joué", nous aurions fait autre chose, autrement...

Pour moi, c'est foutu... comme une charge de cavalerie Polonaise contre des chars nazis.

Fraternellement

MD

 

Merci pour toutes ces années de publication !!! J'avoue avoir moins suivi vos activités ces dernières années, faute de temps, mais je tiens à vous dire que votre action n'a pas été vaine !

J'espère que vous saurez rebondir, trouver une nouvelle manière d'être au monde pour continuer d'être debout et fier d'être humain ! L'écologie au quotidien, et pas seulement concernant le climat mais une écologie globale de l'homme dans son tissu social. Je vous accorde qu'aujourd'hui le tissu social est élimé mais il nous reste cependant notre coeur d'homme. Cela, rien ne nous l'enlèvera...

Avec toute mon amitié,

Antoine

 

Bonjour Michel,

J'ai retrouvé aussi votre message sur la boite de spam.

Vous avez été pour moi une révélation des désordres écologiques sur cette planète. Par la suite, je suis allée glaner les informations sur d'autres sites.

Cela dépend de la fréquentation de votre site pour le conserver ou non mais ne lâcher rien personnellement; les pollueurs de toutes sortes n'attendent que ça, notre lassitude pour continuer.

Cordialement,

Danielle

 

 

Votre voix était chaleureuse, originale, dissonante - mais je comprends...

Pour ma part, j'étais souvent obligé de repêcher votre lettre dans ma boite de spam!

Jean Yves

 

Bonjour Michel,

Je suis désolée de lire que vous cessez votre activité.

Pour être honnête, je vous lisais davantage à une certaine période. Tellement prise par des soucis et activités diverses, j'ai cessé de lire et commenter quasiment tous les sites et blogs d'écologie, pas seulement votre site. Et pas seulement car c'est chronophage.

De burn-out en burn-out de voir jour après jour la marche du monde, j'ai décidé, après plus de deux décennies, de me préserver un peu.

"Le monde s'effondre et dans l'indifférence générale". Tout à fait.

J'aurai fait ma part pour la cause animale et aurai essayé d'éveiller les consciences à mon échelle. Et continuerai de le faire.

Ne doutez pas que vous avez fait oeuvre utile.

Séverine

 

 

J'apprends avec surprise, étonnement et incompréhension la fin du site !

Je n'arrive pas à y croire. Il est vrai que les personnes à qui j'ai transmis le lien ne l'ont pas fait suivre.

Sur mon compte aussi vos messages atterrissent dans le spam ou disparaissent.

Je me demande, au vu de la fréquentation du site, quel était le danger ?

Sûrement l'oeuvre d'un fanatique zélé.

Beaucoup ne réalisent pas que le mur de Berlin est tombé parceque nous étions légions à n'en pas accepter l'existence, car anti-vie !

Tenez-moi informé de tout nouveau projet. Keep on trusting. Nous gagnerons.

Amicalement,

Jean

 

Je te lis depuis longtemps et suis triste comme tout le monde que tu arrêtes. Je te lisais toujours avec plaisir.

Laurence

 

Bonjour,

Votre site est super et ce serait vraiment regrettable que vous l'arrêtiez... Vraiment...

J'espère que vous reviendrez sur cette décision

Soyez fort...

Gérard

 

 

Chère Terre Sacrée,

Je ne pense pas que le monde s'effondre dans l'indifférence générale, de tout temps il y a eu des résistant-e-s ! "Le bien ne fait pas de bruit et le bruit ne fait pas de bien." Vos infos sont intéressantes, malheureusement elles sont un peu trop en fouillis, excusez ma franchise et mon côté direct.

C'est parce que je considère toute votre oeuvre que je vous adresse ces mots. La présentation est elle aussi importante pour que les gens adhèrent au message. Nous sommes tous bombardés d'infos jour et nuit partout toujours. Certaines formes de communication sont plus accessibles que d'autres.

Je vous souhaite tout le bien du monde, et espère que vous participerez à mettre en lien les gens entre eux-elles, c'est à l'heure actuelle, c'est ce qu'il faut pour contrer l'individualisme forcené ambiant, et préparer la suite. Prenez soin de vous ! L'effondrement aura du bon, il révèlera la consistance des individus, et rendra les gens plus trempés dans leurs convictions, plus déterminés. Beaucoup sont dans un entre-deux mou et inconsistant. Rien de pire que la tiédeur. L'histoire nous a montré quelles horreurs pouvaient en découler.

Tout de bien à vous, donc, et sûrement autour d'un autre projet ou percée significative. Rester souple est un avantage ! Un grand hug,

Amitiés,

Jacqueline

 

 

Vous êtes une petite lumière dans la noirceur de tous ces événements, avec humour et énergie vous êtes restés lucides; soyez en remerciés. dommage pour nous que vous décidiez d'arrêter, que votre route soit longue, fertile en moments heureux, et puissiez vous avoir semé de petites graines de résistance

Marie

 

Bonjour, c'est bien dommage, mais je comprends tellement... La plupart des gens sont d'une indifférence terrible... et puis çà fait si mal de voir tout çà

Bon courage et encore mille mercis pour votre éclairage et vos actions

Bien à vous,

Louise

 

Merci Michel,

Tout n'a pas été vain.

Ce site a permis de diffuser beaucoup de graines d'éveil.

Elles n'ont pas toutes germé, et mon soutien a sans doute été épisodique, car on n'arrive pas toujours à être sur tous les coups en même temps. J'ai suivi et diffusé, et j'oeuvre aussi d'autres manières.

Nous continuerons pour préserver la "Terre de nos enfants".

Nous sommes au pied du mur annoncé par votre site totalement, ceux qui refusaient de voir vont être pris de plein fouet, il n'est plus temps de dénoncer, les juges sont en marche, le travail est fait, c'est le chapitre suivant qui va s'écrire... soyons tous prêts.

La même inventivité qui a fait votre site demeure , il est temps de créer autre chose, il s'agit de se poser pour envisager le nouveau chemin.

Point de regret, ni d'aigreur.

Rien ne nous fera baisser les bras.

C'est une pause, maintenant il faut que les gens se rencontrent pour construire un nouveau monde respectant la terre et le vivant.

Bonne semaine

 

 

Bonjour Michel,

Quel dommage tous ces gens aujourd'hui qui baissent les bras devant l'urgence. N'ayez pas peur, il n'y a aucun jugement ni les propos d'une personne donneuse de leçons de morale.

Pour être sincère avec vous, moi-même, depuis de nombreuses décennies (j'ai aujourd'hui 59 ans), j'ai baissé les bras depuis de nombreuses années ! Et je n'ai également aucun jugement sur ce fait là ! Aujourd'hui, toutes mes actions sont tournées vers moi-même : j'ai compris malgré mes actions continuelles pour préserver la nature que Tout ce que l'humanité faisait endurer à la nature, d'une manière ou d'une autre (surtout du fait de mon inconscience et des mémoires que je porte malgré moi), j'en suis s responsable. Et devant ce constat également, je n'ai aucun jugement à m'avoir.

En tout cas, BRAVO pour toutes les actions que vous avez menées, car d'une manière ou d'une autre, vous avez oeuvré comme il se doit vers une bonne direction. Et si personne ne fait rien, comme vous le dites si bien dans la référence de votre message, la trahison des gouvernements (qui sont à la disposition des vraies gouvernances, celles du monde de l'argent) serait pire que cela.

En tout cas, du fond de mon coeur (lui au-moins est intègre), MERCI pour Tout ce que vous avez fait.

Voilà, bon vent à vous, et soyez à l'écoute des messages de votre Conscience (éternelle) qui vous chuchotera des belles phrases d'Amour en récompense se toutes vos belles actions envers la planète (et tous ces habitants quels qu'ils soient).

Recevez de l'Univers plein de bonheur.

Que mes meilleures salutations soient avec vous.

Thierry

 

 

Merci Michel pour ces longues années où vous et votre équipe avaient alimenté votre site de toutes ces informations et alertes si précieuses. Je connais votre site depuis plus de 15 ans et je suis consciente du temps inestimable que vous avez dû passer en recherches pour proposer des articles variés souvent très étayés et sourcés.

L'honnêteté m'oblige aussi à dire que j'ai bien entendu vos appels d'aide financière ainsi qu'avouer mon impossibilité d'y répondre faute de moyens...

Rien n'est jamais perdu et je crois important de faire sa part au mieux de son niveau de conscience. Vous avez fait largement la vôtre.

Le meilleur pour vous et votre équipe

Amicalement

Valérie

 

Ou nous devenons fous avant de disparaitre en une fin à nulle autre pareille ou nous sommes encore plus à côté de la plaque, une bande de pseudos algorithmiques et quantiques générés par treize milliards d'années de travail sur le pseudo installé par une non créature qui cherche à faire exister une non réalité.

Mary

 

C'est dommage. Il faut continuer malgré l'immobilisme, l'inaction. Moi-même j'ai du mal à sensibiliser. Mais je continue quand même

Je n'ai pas toujours accès à internet.

Ne jamais baisser les bras !

Hélène

 

 

 

Greta Thunberg prend la défense des peuples indigènes du Brésil

Aux îles Féroé, émotion après la mise à mort de 1.400 cétacés

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l'inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c'est un problème de système démocratique défaillant face à l'urgence écologique.»

Le monde sur un chemin "catastrophique" vers un réchauffement de +2,7°C

 

 

Des animaux volontairement affamés

Les images montrent des poules et coqs très fortement déplumés*. Arrivés dans l'élevage à l'âge de 6 mois, ils vont y rester pendant un an, sans jamais avoir accès à l'extérieur, à une densité de 9 oiseaux par m2

 

 

 

 

La voix des
jeunes sur
l'anxiété
climatique

 

 

Contexte : Le changement climatique a des implications importantes pour la santé et l'avenir des enfants et des jeunes, mais ils ont peu de pouvoir pour limiter ses dommages, ce qui les rend vulnérables à une anxiété climatique accrue.

Des études qualitatives montrent que l'anxiété climatique est associée à des perceptions d'action inadéquate de la part des adultes et des gouvernements, des sentiments de trahison, d'abandon et de blessure morale.

Cette étude offre la première enquête à grande échelle sur l'anxiété climatique chez les enfants et les jeunes dans le monde et sa relation avec la réponse des gouvernements.

Méthodes : 10.000 jeunes (âgés de 16 à 25 ans) dans dix pays, ont été interrogés. Des données ont été recueillies sur leurs pensées et leurs sentiments au sujet du changement climatique et de la réponse des gouvernements.

 

 

Résultats : Les personnes interrogées étaient préoccupées par le changement climatique (59 % très ou extrêmement inquiets, 84 % au moins modérément inquiets).

Plus de 50 % se sentaient tristes, anxieux, en colère, impuissants, impuissants et coupables.

Plus de 45% ont déclaré que leurs sentiments à propos du changement climatique avaient un impact négatif sur leur vie quotidienne et leur fonctionnement, et beaucoup ont signalé un nombre élevé de pensées négatives sur le changement climatique.

Les personnes interrogées ont évalué négativement la réponse des gouvernements au changement climatique et ont fait état d'un plus grand sentiment de trahison que de réconfort.

 

 

Les corrélations ont indiqué que l'anxiété et la détresse liées au climat étaient significativement liées à la réaction inadéquate perçue des gouvernements et aux sentiments de trahison associés.

Interprétation : Le changement climatique et des réponses gouvernementales inadéquates sont associés à l'anxiété et à la détresse climatiques chez de nombreux enfants et jeunes dans le monde.

Ces facteurs de stress psychologique menacent la santé et le bien-être et pourraient être interprétés comme moralement préjudiciables et injustes.

Il y a un besoin urgent d'augmenter à la fois la recherche et la réactivité des gouvernements

 

 

Le PDF source intégral en anglais

 

 

Toribío (Colombie) – Au bout du fil, Celia Umenza s'interrompt tout d'un coup: une détonation, des rafales d'armes automatiques résonnent en toile de fond dans la montagne. Pour les leaders autochtones de Colombie, en lutte pour la défense de l'environnement et des droits de leurs communautés, le danger est permanent.

En Colombie, la mort aux trousses pour les activistes indigènes

 

 

Aidez
notre équipe
à
transmettre
le message





 

Chaque vie
est précieuse !
Un simple
geste a
sa place

 

Sans un grain
pas de plage ;o)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...GRATUIT : Etre informé en live des publications de l'Association

 

 

 

 

Nos pages officielles
sur les Réseaux Sociaux

(gérées par le
Cèdre du Bengale).

3 autres viendre !

 

         

 


 

 

 

 

Auteur : Demain l'Homme - sosplanete.info - #3PFMD, Plateforme Participative Pacifique pour un Futur Meilleur Durable - Association Terre "sacrée" (parce qu'on la ma$$acr€ !)

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.