Le présent Grand déséquilibre peut mener à une vraie prise de Conscience individuelle internationale

La veille des papillons ouverte en Provence - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/05/2010 à 15h42 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La veille des papillons ouverte en Provence



Cinquième saison de l'Observatoire des jardins, animé par des amateurs. Myrtil, piérides, tircis... Ces noms de papillons, qui ne disent rien au commun des Marseillais, Raphaël, 13 ans, les connaît par coeur. Depuis l'an dernier, il s'est mis à observer les lépidoptères de son jardin à Marseille, avec sa mère Leticia, traductrice scientifique, et ses frères et soeurs. « Désormais on ouvre l'oeil quand on est dans le jardin, ou tout simplement quand on prend l'apéro dehors, raconte Leticia. Quand on voit un papillon, on va compléter la fiche que j'ai mise sur le frigo pour que toute la famille puisse participer.»

Jouer les scientifiques en herbe

Si cette activité est ludique, elle est aussi scientifique puisqu'elle s'inscrit dans un programme du Muséum national d'histoire naturelle et de l'association Noé Conservation.

Lancé en 2006, « L'Observatoire des papillons de jardin » permet aux particuliers de jouer les scientifiques en herbe en comptant et en identifiant les papillons de leurs jardins, de mars à octobre.

En plus de collecter des données précieuses, le but est également de sensibiliser le grand public sur l'impact de la pollutions et des changements climatiques sur les papillons, qui sont un bon indicateur de la biodiversité.

« Le réseau d'observateurs est un relais essentiel pour les spécialistes des papillons, qui sont trop peu nombreux en France pour pouvoir couvrir tout le territoire« , explique Mathilde Renard, chargée du programme « Papillons et Jardin » chez Noé Conservation. Avec plus de deux cents jardins suivis, Paca fait partie des régions les plus engagées dans l'opération.

Des observateurs passionnés

Parmi ces particuliers qui ont souvent la « fibre écolo », on trouve Daniel, qui est plutôt méticuleux. Dans ses deux classeurs consacrés aux papillons, il a rangé avec soins les photos des différentes espèces de lépidoptères qu'il a pu observer, et à chaque page tournée, il a une anecdote.

« Maintenant, j'essaye toujours d'avoir mon apareil numérique sous la main, que ce soit quand je me balade ou quand je vais au travail, je suis frustré de ne pas pouvoir identifier une espèce que je ne connais pas» , s'amuse-t-il.

Lépidoptériste averti, Pierre-Jean Bernard, qui a crée en 2004 un site web pour faire partager sa passion des inclans, est même allé jusqu'à élever ses propres papillons.

« Au départ, on pense papillon en général, remarque Alix Cosquer, qui observe les observateurs dans le cadre de sa thèse. Puis très vite, on commence à vouloir tout nommer et classifier. »

Souvent passionnés, ces observateurs, même s'ils sont amateurs, sont particulièrement efficaces puisque le taux d'erreur ne serait que de 5% en moyenne. Depuis le début de l'étude, malgré un nombre de données collectées relativement stable, le nombre de papillons a décliné sur l'ensemble du pays.

Comment participer ?

Nul besoin d'être spécialiste pour se joindre à l'opération. Pour participer, il faut avoir un balcon, une terrasse ou un jardin. De mars à octobre, particuliers, mais aussi écoles peuvent s'inscrire sur le site noeconservation.org.

Les observateurs transmettent leurs données aux scientifiques du Muséum national d'histoire naturelle, en remplissant un formulaire en ligne à la fin de chaque mois.

Devant le succès de l'opération papillon, l'observatoire a lancé l'an dernier, une opération escargots que l'on peut observer trois fois par an (printemps, été et automne). Cependant, « il n'y a aucune obligation car cela doit rester un plaisir » insiste Mathilde Renard, chargée du programme Papillons et Jardins chez Noé Conservation. Les observateurs peuvent ainsi partager leur expérience , échanger les conseils et des photos sur le forum papillonsetjardin.org

SOS-planete

Auteur : Carole Hoareau

Source : www.wiki2d.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.