La tortue d'Hermann couvée par l'Union européenne - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/04/2010 à 18h44 par Tanka.


LA TORTUE D'HERMANN COUVÉE PAR L'UNION EUROPÉENNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La tortue d'Hermann couvée par l'Union européenne

EUROPE / FRANCE. L'unique tortue terrestre indigène française est en voie de disparition. Petite et discrète elle évolue entre le littoral varois et les massifs proches de l'Estérel et des Maures. La tortue d'Hermann « ne se reproduit plus dès que son habitat de sous bois et de lisières est menacé » rapporte le professeur Marc Cheylan (CNRS, Montpellier).

Avec une espérance de vie de 60-80 ans, la population d'environ 40 000 individus reste visible, mais les nombreux aménagements, l'artificialisation d'un territoire très peuplé sur le littoral, en ôtant toute sécurité à ses lieux de ponte, amènerait l'espèce à ne plus se reproduire.

« Il faut ajouter que les ramassages par les particuliers et un certain trafic ponctionnent nombre de tortues » renchérit Bernard Devaux, créateur d'un « Village des tortues », prétexte aux recherches sur l'espèce.

L'Union Européenne cherche maintenant à contrecarrer la tendance en faisant mieux connaître la tortue d'Hermann. Elle sera soutenue par un programme Life Biodiversité, sur cinq ans, doté d'un budget de 2,7 M€, dont l'UE fournit la moitié.

L'Agence Régionale Pour l'Environnement Paca pilotera l'opération, dont le but est « de faire évoluer les comportements vis-à-vis de l'espèce ». Au programme : restauration d'habitats, sensibilisation des acteurs locaux et des nombreux touristes, et recherche scientifique, avec une forte option de communication.

Source : econostrum.info

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire