La théorie des cordes et le « multivers » : nouveaux revers infligés à l'homme ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/01/2013 à 20h17 par mich.


LA THÉORIE DES CORDES ET LE « MULTIVERS » : NOUVEAUX REVERS INFLIGÉS À L'HOMME ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La théorie des cordes et le « multivers » : nouveaux revers infligés à l'homme ?

Deux branes avec des cordes fermées, des cordes ouvertes et des cordes reliant les deux branes

 

Certains pans de la physique demeurent énigmatiques pour l'humanité à l'heure actuelle. Des énigmes qui pourraient ne jamais être résolues, surtout si la présence de Dieu rend impossible une rationalisation parfaite de la création de l'Univers.

Le grand Albert Einstein, si ses travaux ont permis une avancée considérable en la matière, a échoué dans sa quête d'élaboration d'une théorie unifiant la mécanique quantique et la relativité générale, malgré d'énormes efforts en la matière.

Rappelons que la mécanique quantique est la branche de la physique ayant pour objet d'étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux à l'oeuvre dans les sciences physiques, plus particulièrement aux échelles atomique et subatomique. Quant à la relativité générale, il s'agit de la théorie décrivant l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement, d'énergie.

Une théorie pourrait réussir là où Einstein a échoué : il s'agit de la théorie des cordes. Si on suit ses préceptes, toutes les entités élémentaires de la physique formeraient des cordes microscopiques et vibrantes, émettant des ondes sonores. Mais, surtout, cette théorie cherche à asseoir la rationalité de la création de l'Univers, limitant en quelque sorte plus encore le pouvoir divin.

Notre monde ne serait d'ailleurs plus composé d'uniquement trois dimensions spatiales mais peut-être de 26 dimensions.

De plus, la place de l'être humain serait réduite à la portion congrue. Toujours plus. Rappelons que l'homme et la Terre qu'il peuple ont déjà subi plusieurs « humiliations » au cours de l'histoire. Ainsi, pendant des siècles, la théorie erronée du géocentrisme – selon laquelle la Terre se tenait immobile au centre de l'Univers – dominait. Puis, il s'est avéré qu'en réalité, la Terre tournait autour du Soleil, étoile bien plus importante qu'elle ne l'est elle-même. Première humiliation. Une seconde humiliation arriva très vite : en effet, notre galaxie, la Voie lactée, n'est qu'une galaxie parmi tant d'autres dans l'Univers. L'être humain et sa planète ne sont donc qu'un grain de poussière dans cette immensité qu'est l'Univers.

Mais voilà qu'aujourd'hui, la théorie des cordes pousse le bouchon encore plus loin : en effet, il n'existerait peut-être pas un seul univers mais un nombre infini d'univers, c'est-à-dire un « multivers ».Qui plus est, ce nombre d'univers continuerait à augmenter, aujourd'hui encore. Selon Brian Green, ces univers seraient similaires au nôtre, ce qui signifierait qu'il pourrait y avoir des planètes peuplées, comme la Terre, d'êtres humains. Voilà qui perturberait grandement la place que l'homme s'accordait et qui remettrait fortement en cause certains préceptes religieux...

En outre, pour certains scientifiques, cette théorie permettrait de donner un début d'explication au Big Bang. Le Big Bang est cette fameuse grande explosion ayant donné naissance à notre Univers. Oui mais... qu'y avait-il avant cette explosion ? Quelle est son origine ? Autant de questions demeurant sans réponses. Il se pourrait, qu'en fait, une collision se soit produite entre deux univers – dont le nôtre – avec les conséquences susvisées.

Mais, selon les « théoriciens des cordes », des « Big Bangs » similaires se produiraient continuellement, donnant ainsi naissance à de nouveaux univers. Le Big Bang ayant débouché sur la création de notre Univers ne serait donc qu'un événement anodin dans l'espace...

Cette théorie d'un espace en perpétuelle expansion demeure néanmoins extrêmement critiquable. Pour la simple et bonne raison que, selon ses promoteurs, l'espace entre chaque univers fait qu'il nous est impossible de déceler les autres univers. De ce fait, comment vérifier cette théorie ? C'est pourquoi de nombreux physiciens se désintéressent de cette idée séduisante mais peut-être utopique. L'homme n'est donc pas encore tout à fait détrôné de son piédestal.

 

Un article de Ronny Ktorza, publié par 24hgold.com et relayé par SOS-planete

 

Tous les articles de Ronny Ktorza

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Ronny Ktorza

Source : www.24hgold.com