La terre au secours de la Terre : l'importance des sols face à la crise climatique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/10/2009 à 19h38 par Michel95.


LA TERRE AU SECOURS DE LA TERRE : L'IMPORTANCE DES SOLS FACE À LA CRISE CLIMATIQUE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La terre au secours de la Terre : l'importance des sols face à la crise climatique

Information recueillie par Michel95

La terre au secours de la Terre : l'importance des sols face à la crise climatique

“Nous en savons davantage sur le mouvement des corps célestes que sur le sol que nous foulons”
Léonard de Vinci

“Occupe-toi du sol et tout ira bien”
Proverbe paysan

GRAIN

Certaines choses n'ont guère changé depuis l'époque de Léonard de Vinci il y a 500 ans.

Pour beaucoup, le sol n'est qu'un mélange de terre et de poussière, mais en réalité, les sols sont l'un des écosystèmes terrestres les plus extraordinaires : Des millions de plantes, de bactéries, de champignons, d'insectes et autres organismes vivants, invisibles pour la plupart à l'oeil nu, prennent part à un processus en évolution constante de fabrication et de décomposition de la matière organique vivante. Le sol est également le point de départ obligé pour quiconque veut produire de la nourriture.

Les sols contiennent aussi d'énormes quantités de carbone, principalement présent sous la forme de matière organique.

A l'échelle planétaire, ils contiennent au moins deux fois plus de carbone que la végétation terrestre.

Cependant, au cours du siècle passé, l'agriculture industrielle et les engrais chimiques dont elle dépend n'ont généralement pas tenu compte de l'importance de la fertilité du sol et ont provoqué des pertes massives de matière organique.

Une grande partie de cette matière organique s'est retrouvée dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone (gaz carbonique ou CO2), le plus important des gaz à effet de serre.

La façon dont l'agriculture industrielle a traité les sols constitue un facteur clé de la crise climatique actuelle.

Toutefois, bien loin du rôle qu'on se contente généralement de leur attribuer, les sols peuvent véritablement apporter une partie de la solution.

D'après nos calculs, si nous parvenions à réincorporer dans les sols agricoles la matière organique que nous perdons à cause de l'agriculture industrielle, nous pourrions capturer au moins un tiers du CO2 actuellement en excès dans l'atmosphère.

Si, ensuite, nous décidions de reconstituer les sols, nous aurions, en cinquante ans, capturé environ les deux tiers de l'excès de CO2. Ce faisant, nous obtiendrions des sols plus sains et plus productifs et serions en mesure de nous passer des engrais chimiques, qui sont eux aussi l'une des causes majeures des gaz à la source du changement climatique.

Selon Via Campesina, une agriculture fondée sur une production à petite échelle, utilisant des méthodes agro-écologiques et tournée vers les marchés locaux peut à la fois refroidir la planète et nourrir le monde. C'est parfaitement exact et cela s'explique principalement par le rôle joué par le sol.

Encadré : Les engrais industriels : un problème de plus en plus insurmontable.

La destruction de la fertilité du sol s'explique en particulier par l'énorme augmentation au niveau mondial de l'usage des engrais chimiques en agriculture : la consommation mondiale a en effet plus que quintuplé depuis 1961.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur "Lien utile"