La Russie protégera ses intérêts en Arctique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/08/2011 à 12h36 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La Russie protégera ses intérêts en Arctique

 
La conférence internationale « Prendre la Voie maritime du Nord pour aller vers la stabilité stratégique et un partenariat égal en droits en Arctique » vient de clore ses travaux.

Les chefs des ministères et institutions russes dont le secrétaire du Conseil de sécurité nationale Nikolaï Patrouchev, le représentant politique du président de Russie dans l'arrondissement fédéral du Nord-Ouest Ilia Klebanov, le ministre du transport Igor Levitine et le vice-président de l'Académie des sciences Alexandre Nekipelov ont soumis aux experts américains, canadiens, danois, islandais, norvégiens, suédois et finlandais leur vision du développement de la région arctique.

Les participants à la conférence qui se tenait à bord du navire « Yamal » à propulsion nucléaire ont fait du 8 au 11 août le parcours Varandéï - Tiksi et ont pu se convaincre des avantages de la Voie maritime du Nord (VMN).

C'est cette route maritime que prennent des cargos européens pour gagner l'Asie du Sud-est. La VMN est pour le moment davantage utilisée par les grandes sociétés de transport russes mais les sociétés étrangères commencent à s'y intéresser également, raconte le directeur général adjoint de la compagnie « Atomflot » Andreï Smirnov.

Depuis trois ans, les étrangers s'intéressent à cette voie maritime contrôlée par la Russie. Nous avons fait transiter 3 cargos étrangers au cours du seul mois de janvier de l'année en cours contre 4 durant toute l'année précédente et ce chiffre sera multiplié par trois avant la fin de l'année. La VMN permet de gagner en période estivale au moins deux semaines par rapport à la route qui emprunte le canal de Suez pour ne rien dire de celle qui contourne l'Afrique.

Nous sommes légèrement incommodés par le fait que la Voie ne reste navigable que de juin à octobre à cause des conditions climatiques spécifiques. Or, la conception de navigation faisant appel aux brise-glaces est en train de changer et nous travaillons sur les plans d'un transit qui pourrait se faire tout au long de l'année.

Cela demande évidemment un grand nombre de brise-glaces. La Russie en a actuellement dix. C'est nettement insuffisant d'autant plus que beaucoup d'entre eux sont en service depuis des dizaines d'années, note Andreï Smirnov.

Il faudra construire des brise-glaces de génération nouvelle pouvant opérer en haute mer et sur les petits fonds, compte tenu de la tendance à l'accroissement du flux de transport. Cette décision est déjà prise et nous procéderont depuis 2012 au financement de la construction d'une nouvelle génération de brise-glaces qui remplaceront le parc existant dans 5 à 6 prochaines années.

Les participants se sont également penchés sur les problèmes de la coopération en Arctique. Comme ils représentaient tous les pays riverains de l'Arctique qui sont les premiers intéressés à la sécurité écologique de la région, ils ont examiné les perspectives du dévalement d'un régime spécial d'exploitation rationnelle des ressources naturelles et de protection de l'environnement.

En même temps, la Russie a fait comprendre une fois de plus qu'elle n'avait pas l'intention de renoncer à ses droits sur le plateau continental arctique et ses richesses. Elle préparera à l'horizon de 2013, pour la commission de l'ONU, un dossier complet confirmant que le fond de l'océan Arctique est un prolongement du plateau de la péninsule russe de Yamal.

Cet état de choses suscite de nombreuses contestations, c'est pourquoi la Russie met sur pied les troupes de l'Arctique subordonnées au FSB pour protéger ses intérêts économiques et pas seulement économiques. Leur noyau sera constitué par la brigade d'infanterie marine basée à Mourmansk et la brigade d'infanterie mécanisée basée à Petchenga dont les effectifs s'établiront entre 10 000 et 12 000 hommes. D'après la stratégie arctique russe publiée l'année dernière, cette région deviendra vers 2016 le principal fournisseur de ressources stratégiques.

 

Un article publié par french.ruvr.ru

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Source : french.ruvr.ru

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr