La résistance s'organise. Preuve : Moins de 2% du personnel de l'Hôpital de Perpignan vacciné - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/11/2009 à 02h24 par Michel WALTER.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La résistance s'organise. Preuve : Moins de 2% du personnel de l'Hôpital de Perpignan vacciné

Une info recueillie par Michel

Seuls 32 membres du personnel de l'Hôpital Saint-Jean de Perpignan sont actuellement vaccinés contre le virus A/H1N1, malgré une campagne spécialement adressée aux 2200 médecins, infirmiers et aides-soignants de l'établissements.

En l'absence de phénomène épidémique, les professionnels de la santé du secteur public restent ainsi réticents à une immunisation que l'on pourrait supposer évidente au regard de leurs fonctions.

Selon un comptage délivré ce mardi par la radio France Bleu Roussillon, ce sont ainsi moins de 2% des personnels du seul centre hospitalier du Pays Catalan qui bénéficient du vaccin, pour une tendance similaire chez les représentants de la médecine libérale, auxquels la vaccination est offerte depuis ce lundi.

Cette proportion est ainsi inférieure aux 17% des personnes interrogées se déclarant, dans un sondage publié le 25 octobre par l'hebdomadaire Dimanche Ouest-France, motivées à l'idée de se faire vacciner contre la grippe A.

Pour le grand public, après réception d'une convocation émise par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, la campagne de vaccination débutera lundi 9 novembre dans huit centres du territoire, à Perpignan, Céret, Prades, Mont-Louis, Estagel, Argelès, Bompas et Le Soler.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel WALTER
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr