La réalité virtuelle : un monde de possibilités - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/10/2011 à 18h57 par Kannie.


LA RÉALITÉ VIRTUELLE : UN MONDE DE POSSIBILITÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La réalité virtuelle : un monde de possibilités

Bob-Antoine Mélénas, un nouveau professeur à l'UQAC, effectue des recherches sur la réalité virtuelle et les possibilités immenses qu'elle offre, notamment en médecine, en biologie et en pharmacologie

 

Imaginez, mais seulement pour quelques secondes, que vous êtes un grand brûlé qui doit se faire enlever ses bandages. La douleur est atroce. Cependant, on vous place un casque spécial sur la tête pendant l'«opération». Vous pouvez maintenant regarder un petit film, dont vous semblez faire partie, et lancer des balles de neige, grâce à un dispositif spécial placé sur votre main. Vous avez moins mal, parce que la neige semble tellement réelle que vous ne pensez plus à votre douleur.

Bienvenue dans le monde de la réalité virtuelle.

Ce monde, c'est celui qu'a étudié le nouveau professeur à l'UQAC Bob-Antoine Ménélas. «La réalité virtuelle, c'est un domaine scientifique et technologique dans lequel on utilise l'informatique et la robotique pour permettre à des personnes de ressentir et de réagir dans un environnement virtuel.»

Le commun des mortels imaginera certes un enfant jouer à la console Wii, et se dira qu'il s'agit de la réalité virtuelle. Cependant, selon les explications de Bob-Antoine Ménélas, les inventeurs de la fameuse console ont calqué leur principe sur la réalité virtuelle, mais ne l'ont pas poussé aussi loin qu'il peut l'être. La Wii serait ainsi une réalité virtuelle «de bas niveau».

Les possibilités de la réalité virtuelle sont presque infinies, affirme M. Ménélas.

«Avant de réaliser une opération très pointue, un chirurgien pourra par exemple pratiquer les gestes plusieurs fois, sur un «faux corps». Il aura la sensation que ce sera un vrai, parce que l'outil dans sa main sera le même et que ce qu'il verra semblera réel. En plus, s'il rate, il observera, au toucher, que ce n'est pas la bonne action qu'il a faite. Ainsi, on risque de réduire les erreurs médicales sur de vrais patients.»

La construction de prototypes automobiles ou l'étude des sols dans le domaine pétrolier sont autant d'exemples de cas utilisant également la réalité virtuelle.

«Plusieurs études dans le domaine nous portent à croire que la réalité virtuelle risque de changer nos vies d'une manière que même la science fiction n'a pas encore osé faire. Pour le traitement des personnes qui ont des phobies, par exemple, de grands progrès pourraient être faits.»

«En médecine, en biologie et en pharmacologie, particulièrement, les poussées risquent d'être impressionnantes.»

La réalité virtuelle va donc bien au-delà d'Avatar... «Pour ce film, la technologie de la réalité virtuelle a été utilisée, mais elle a beaucoup d'autres applications.»

 

Un article publié par cyberpresse.ca

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Katerine Belley-Murray

Source : www.cyberpresse.ca