La race humaine bientôt en voie d'extinction? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/05/2010 à 22h00 par Jacques.


LA RACE HUMAINE BIENTÔT EN VOIE D'EXTINCTION?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La race humaine bientôt en voie d'extinction?

Un homme sur cinq souffre d'infertilité et les scientifiques nous mettent en garde: ça ne va faire qu'empirer! Pour eux, le danger est grand et il s'agit désormais d'une question de santé publique!

Le professeur Niels Skakkebaek, de l'Université de Copenhague, se veut alarmiste: "c'est aussi grave que le réchauffement climatique". Pour certains scientifiques, le problème est sérieux: l'infertilité nous guette d'ici quelques générations.

En amont

Aujourd'hui déjà, un homme sur cinq, âgé entre 18 et 25 ans, produit trop peu de spermatozoïdes. Seuls 5 à 15% de leur sperme est considéré comme "normal" d'après les normes de l'Organisation Mondiale de la Santé.

De quoi prouver que l'infertilité ne concerne pas que les femmes, d'ailleurs pour les scientifiques l'infertilité masculine est considérée comme majeure dans 40% des couples.

Mais les problèmes des hommes, même s'ils peuvent être aggravés par les questions environnementales (pollution...) - commencent dans l'utérus, c'est-à-dire avant la naissance.

Le processus de production de spermatozoïdes - connu sous le nom spermatogenèse - commence certes à l'adolescence, mais en réalité tout se prépare en amont, quand le futur homme est encore dans le ventre de sa mère.

L'alimentation de la femme enceinte a son influence: la viande, les légumes, les fruits contiennent souvent des produits chimiques (pesticides...) sans oublier l'environnement dans lequel nous vivons et ce que nous consommons (pollution, médicaments, emballages plastiques...) qui s'immiscent dans notre sang et contaminent donc le foetus et perturbent sa future fertilité.

Le développement des testicules commence à l'état de foetus et se termine vers l'âge de six mois, tout problème durant cette période a donc une influence sur la suite des événements...

Traitements

Evidemment la recherche a évolué et les inséminations sont devenues courantes, même si elles ne résolvent pas tous les problèmes et ne répondent pas à toutes les attentes.

La recherche avance chaque jour, mais la mauvaise graine se répand et si on ajoute que celle-ci puisse être héréditaire (car les inséminations artificielles font peut-être des miracles un certain temps, mais le problème se transmet de génération en génération et viendra un moment où celles-ci ne pourront plus rien faire pour cause d'absence totale de spermatozoïdes), quid des prochaines générations?

Source : www.mobile.7sur7.be

Info recueillie par Jacques

Quid de la surpopulation tant redoutée ?

Nous connaissons les seuls spermatozoïdes virulents encore restants, les dirigeants des multinationales :-o)

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........