La première tour solaire au monde qui produit de l'électricité la nuit - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/06/2011 à 20h50 par Mich.


LA PREMIÈRE TOUR SOLAIRE AU MONDE QUI PRODUIT DE L'ÉLECTRICITÉ LA NUIT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La première tour solaire au monde qui produit de l'électricité la nuit

 

Le projet est opérationnel depuis le mois dernier dans la région andalouse près de Séville (Espagne). Cette tour solaire est le fruit d'une collaboration entre la firme espagnole Sener (60 %) et Masdar Initiative (40 %), le géant des énergies renouvelables d'Abu Dhabi.

Vu du ciel, cette centrale solaire ressemble à une oeuvre d'art aux motifs circulaires. La centrale Gemasolar s'étend sur cent quatre-vingt cinq hectares de terres rurales et comprend deux mille six cent cinquante miroirs héliostats qui peuvent capter jusqu'à 95 % des rayons du soleil grâce à un récepteur géant placé au milieu des panneaux au sommet d'une tour. La particularité de cette centrale solaire à concentration est qu'elle est la première au monde à pouvoir générer de l'électricité en pleine nuit.

 

 

Une tour solaire qui produit de l'électricité la nuit

Le récepteur de la tour centrale atteint les neuf cents degrés celsius pour chauffer les réservoirs de sel fondus qui permettent de générer de la vapeur pour alimenter la turbine de la station. Contrairement à toutes les autres centrales à énergie solaire, la chaleur stockée dans les réservoirs peut être libérée sur une période de quinze heures de nuit comme de jour.

Le porte-parole de Sener, Miguel Domingo, se réjouit de cette nouvelle étape franchie avec succès et précise que sa société est la seule au monde à avoir développé et construit une usine commerciale avec une tour centrale qui utilise la technique des sels fondus. Enrique Sendagorta, responsable du projet, a précisé que la normalisation de cette nouvelle technologie devrait amener à une réduction réelle des coûts d'investissements dans les installations solaires.

Il espère que l'exploitation de cette nouvelle technologie ouvrira la voie à d'autres projets, un système efficace qui rendrait l'énergie solaire disponible quasiment à toute heure du jour et de la nuit ce qui n'est aujourd'hui pas le cas contrairement à l'énergie nucléaire disponible en continu. Un argument de taille dans un contexte de remise en cause du nucléaire civil dans de nombreux pays suite au drame de Fukushima.

 

Un article de Stéphanie Hugot-Lusignan, publié par zegreenweb.com

 


Lien corrompu

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Stéphanie Hugot-Lusignan