La pomme OGM: une mauvaise idée - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/12/2010 à 23h01 par Jacques.


LA POMME OGM: UNE MAUVAISE IDÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Une entreprise de biotechnologie de la Colombie-Britannique, la Okanagan Specialty Fruits, a développé une pomme Golden Delicious génétiquement modifiée (OGM) qui ne devient pas marron lorsque sa chair est exposée à l'air.

L'entreprise espère une autorisation du Département de l'Agriculture américain.

La pomme OGM ou plutôt le pommier OGM, car il s'agit ici d'un arbre OGM, soulève plusieurs problèmes potentiels.
Arbres OGM

Un arbre OGM produit beaucoup de pollen qui peut voyager sur de grandes distances et ainsi contaminer l'environnement.

Comme tous les arbres OGM, il n'est pas certain que la modification génétique soit stable durant la vie entière de l'arbre, créant potentiellement ainsi d'autres incertitudes et risques.

Même si la pollinisation des pommiers s'effectue par l'intermédiaire des abeilles, ces dernières peuvent voyager jusqu'à 10kms.

Consommateurs trompés

Ce sont les détaillants qui bénéficieront de cette pomme OGM, car la pomme gardera son apparence de fraicheur plus longtemps même si elle est périmé en terme de valeur nutritive.

Cette pomme OGM trompera les consommateurs qui se fient aux signaux de décomposition naturel auxquels on est habitué et que l'expérience nous a enseignés. Ceci pourrait menacer la santé des consommateurs.

Pas testée scientifiquement

Comme les aliments OGM ne sont pas vraiment testés par des experts indépendants et que toutes les données fournies au gouvernement par les entreprises de biotechnologies sont secrètes, il est impossible de vérifier la rigueur des tests.

Par conséquent, nous n'avons aucune garantie que cette pomme OGM sera sécuritaire on non.

Toujours sans étiquetage

Au Canada et aux Etats-Unis, les aliments OGM ne sont pas étiquetés.

Plus de 40 pays dans le monde offrent pourtant à leur consommateur le droit de savoir s'ils achètent ou non des OGM.

Pas au Canada! Nous n'avons aucune garantie que nous ne mangerons pas sans le savoir de pomme OGM.

Au Québec, on attend toujours que Jean Charest tienne sa promesse en faveur de l'étiquetage obligatoire des OGM.

Bref, cette pomme OGM est une très mauvaise idée !

Même Blanche Neige ne tomberait pas dans le panneau!

Note de Mich : Alors donc la voilà la belle pomme du $erpent?

Le point sur le OGM

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Eric Darier

Source : www.greenpeace.org

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Pomme OGM - 
  • Canada