La politique bioénergétique de l'UE a des effets mortifères pour les éléphants en Asie (pétition) - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/01/2018 à 22h55 par Exo007.


LA POLITIQUE BIOÉNERGÉTIQUE DE L'UE A DES EFFETS MORTIFÈRES POUR LES ÉLÉPHANTS EN ASIE (PÉTITION)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La politique bioénergétique de l'UE a des effets mortifères pour les éléphants en Asie (pétition)

 

............

 

 

Titre initial : Stop au massacre des éléphants pour le biodiesel !

 

Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

 

Fin décembre, une éléphante en gestation a été retrouvée empoisonnée dans une plantation de palmiers à huile dans la province d'Aceh, en Indonésie. La disparition toujours plus importante de la forêt oblige les animaux à s'aventurer dans les palmeraies pour se nourrir. En 2017, au moins 11 éléphants sont morts rien qu'à Aceh, la plupart d'entre eux tués par l'homme.

 

 

Livrés à eux-mêmes, les animaux orphelins ont très peu de chances de survivre et pleurent leur mère comme le ferait un petit enfant. Il y a 5 ans, la photo - d'en tête - prise dans l'État de Sabah sur l'île de Bornéo d'un éléphanteau près de sa mère empoisonnée a fait le tour du monde.

 

De nombreuses autres espèces menacées, telles que les orangs-outans, les tigres et les rhinocéros, sont également condamnées à s'éteindre en raison de la destruction de leur habitat. Et la population locale, notamment les communautés indigènes et les petits agriculteurs, se voit privée de ses terres et de ses moyens de subsistance.

 

 

La politique de l'Union européenne (UE) en matière de biocarburant est l'une des principales causes de la tragédie qui se joue actuellement dans les forêts tropicales. Dans l'UE, la moitié du biodiesel est fabriqué à partir d'huile de palme.

 

L'Europe n'est pas épargnée : les monocultures industrielles - colza, maïs, blé et betterave - utilisées pour produire du biocarburant causent un recul dramatique de la biodiversité.

 

Mais il n'est pas trop tard : l'UE et ses États membres définissent actuellement la politique bioénergétique pour les années à venir jusqu'en 2030. Le Parlement européen votera sur le sujet le 17 janvier 2018.

 

(...)

 


Pour lire la totalité, cliquer ICI

 


Pour signer la pétition, cliquer ICI

 

Une actualité de Sylvain Harmat, publiée par sauvonslaforet.org et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

 

 

 

 

 

 

....

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

 

Vous n'allez pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 





Auteur : Sylvain Harmat; sauvonslaforet.org