La plupart des espèces de thon sont menacées par la surpêche - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2011 à 22h08 par Tanka.


LA PLUPART DES ESPÈCES DE THON SONT MENACÉES PAR LA SURPÊCHE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La plupart des espèces de thon sont menacées par la surpêche

 
Basée sur un rapport publié dans la revue américaine « Science », une étude rendue publique ce jeudi de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) indique que la plupart des espèces de thon devraient se trouver sur la liste rouge des espèces menacées.

Sur les huit espèces de thon étudiées par l'UICN, cinq sont classées comme « quasi menacées » ou « menacées » d'extinction. Parmi elles, deux espèces de thon rouges pour lesquelles l'UICN demande un arrêt total des pêches jusqu'à reconstitution des populations.

La pression exercée par la surpêche menace en particulier la totalité des espèces de thon rouges. Kent Carpenter, directeur en charge de l'évaluation globale des espèces marines à l'UICN, indique que pour le cas du thon rouge du sud, les espoirs de voir ses populations se reconstituer sont quasiment nuls. Selon lui, si aucune mesure n'est prise pour protéger les populations de thons rouge d'Atlantique, cette espèces risque aussi de s'éteindre.

Dans son rapport, l'UICN signale que le thon rouge du sud est en danger critique d'extinction, suivi du thon rouge de l'océan Atlantique et de la mer Méditerrannée qui celui-ci est en danger d'extinction. Le thon obèse est quant à lui classé comme vulnérable, le thon jaune albacore et le thon germon sont de leurs côtés quasi menacés d'extinction.

L'UICN publie son étude dans le but que les gouvernements, qui se réunissent ce lundi en Californie pour l'occasion de la 3e réunion conjointe des Organisations régionales de gestion de la pêche des thonidés, disposent d'informations nécessaires pour prendre des mesures visant à sauvegarder ces espèces. L'UICN indique que pour les espèces de thon rouge du sud et du thon rouge d'Atlantique et de Méditerranée, la seule solution pour éviter un effondrement des populations est d'arrêter totalement la pêche jusqu'à reconstitution des stocks.

Les populations de ces espèces se sont tellement réduites ces dernières années, qu'il n'est plus possible d'envisager pouvoir les sauvegarder avec des quotas de pêche selon l'organisation.
 

Un article de Seb, publié par Ecologie
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Seb

Source : www.ecologie.tv