La palme de l'horreur revient à l'huile de palme ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2011 à 18h43 par Mich.


LA PALME DE L'HORREUR REVIENT À L'HUILE DE PALME !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La palme de l'horreur revient à l'huile de palme !

 

Vous le savez, un aliment « moelleux » est meilleur à consommer qu'un aliment « sec ».

Les industriels le savent aussi.

Et donc, comme on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre, ces braves industriels nous mitonnent des bons petits plats bien gras, des plats « gras, salés, sucrés ».

Le côté gras et sucré pour augmenter notre plaisir, et le côté salé pour augmenter le goût de l'aliment.

Un industriel, ce qui l'intéresse, c'est son chiffre d'affaire...

Alors, mettre de la graisse dans un produit pour qu'il soit plus moelleux, et donc pour que les clients en achètent plus, ok, mais, même si la graisse coûte déjà moins cher que les autres produits, il ne faut pas non plus que ça coûte trop cher !

Sinon, ce n'est pas assez rentable !

Bonne nouvelle, pour les industriels, il existe une graisse qui ne coûte pas cher du tout !

Il s'agit de l'huile de palme.

C'est facile, c'est pas cher, et ça peut rapporter gros.

« Magnifique, se sont dit les industriels, mettons donc de l'huile de palme dans tout ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait.
Hé hop, nous voici avec une foultitude de produits qui contiennent de l'huile de palme !

Neuf fois sur dix, quand vous lisez « huile végétale » sans autre précision, il s'agit d'huile de palme...

« Et en plus, ajoutent les industriel hypocritement, il s'agit d'une huile végétale ! »

Oui, mais...

L'huile de palme, bien que végétale, n'en est pas moins saturée...

Chez les Africains, l'huile de palme est utilisée raisonnablement, et en outre, ces populations mangent par ailleurs très peu de viandes (et autres sources d'acides gras saturés) et beaucoup de végétaux (donc, beaucoup de fibres).

Donc, ils n'ont pas (pas encore) de problèmes de santé causés par l'alimentation (mais ça va venir, vu que nous leur apportons la « civilisation » !).

En Europe (et aux USA), l'huile de palme se retrouve dans beaucoup (beaucoup trop) de produits industriels, et, en plus, nous mangeons beaucoup (trop) de viandes (et autres sources d'acides gras saturés) et pas assez de végétaux (donc, pas assez de fibres qui permettraient à notre organisme de mieux gérer cet afflux de graisses saturées).

Le résultat ?

Il est simple...

Les Européens mangent quotidiennement beaucoup trop d'acides gras saturés, et donc, leur taux de cholestérol grimpe en flèche, avec une autre montée en flèche qui en découle : les risques cardio-vasculaires !

La recette pour faire un bon malade ?

Une bonne cuillère à soupe d'huile de palme, une pincée de sel, une poignée de farine bien blanche, et deux morceaux de sucre. Et ce, vingt fois par jour, si possible (mais avec la composition des produits industriels, c'est possible !).

Et le tour est joué...

Notre Europe est assurée d'avoir pour la décennie en cours son quota de malades qui se seront chopés, en vrac et éventuellement en cumulant, du diabète, de l'hypertension, de l'hypercholestérolémie, et des ennuis cardio-vasculaires.

Les industries pharmaceutiques se frottent les mains : au plus il y a de malades, au plus ils gagnent des sous !

Quant aux industries alimentaires, elles se frottent les mains également : la consommation de produits industriels bourrés de graisses, de sucres et de sel n'a jamais été aussi importante qu'aujourd'hui !

Dites-moi...

Juste une question...

Je veux bien que chacun doive gagner sa vie, mais vous n'en avez pas marre de faire gagner des milliards aux labos pharmaceutiques et à l'agro-alimentaire, au détriment de votre santé (et de votre portefeuille) ?

La France a voté une loi, l'an dernier, interdisant tout boycott d'un produit, d'une marque ou d'une industrie...

Puisque je suis très respectueux des lois (si, si, j'vous assure), je ne vais donc pas vous exhorter – même pour votre santé – à boycotter tous ces produits gras-salés-sucrés. Non, non... Même si l'état se permet, lui, de le faire (« pour votre santé, évitez les produits gras, salés, sucrés », vous connaissez ?).

Je vais juste me contenter de vous encourager à lire les étiquettes des produits industriels et à vous poser la question de savoir, chaque fois que vous verrez dans la liste des ingrédients « huile végétale » ou « matière grasse végétale » (sans précision) ou carrément « huile de palme », si vous avez vraiment besoin de ce produit...

À vous de voir...

Deux dernières précisions à propos de l'huile de palme.

- Jadis uniquement employée en Afrique et en Asie, cette huile de palme est devenue, suite à la surexploitation par les industries occidentales, une denrée de luxe en Afrique ou en Asie ! Un comble !

- Et en outre, cette surexploitation est un véritable désastre écologique !

Alors, faites le bon choix...

Bon appétit !

 

Huile de palme : l'implantation d'une usine en France fait débat

 

Notre dossier complet sur l'huile de palme (Liste des produits à éviter)

 

Un article de Eric G. Delfosse, publié par sante-a-la-lune.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Eric G. Delfosse

Source : www.sante-a-la-lune.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • huile - 
  • palme