La nébuleuse du Crabe - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/02/2011 à 20h22 par Mich.


LA NÉBULEUSE DU CRABE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La nébuleuse du Crabe

 

C'est un rémanent de supernova que nous propose aujourd'hui un astrophotographe amateur. Cet objet céleste est également le premier du catalogue Messier.

Au XVIIIe siècle l'astronome Charles Messier fait partie des nombreux observateurs qui attendent le retour de la comète de Halley après 76 ans d'absence. Pour éviter la confusion possible entre cet astre chevelu et les nébuleuses, Messier décide de créer un catalogue des objets célestes immobiles il y a un peu plus de 250 ans, à la fin de l'été 1758. À l'époque les instruments ne permettent pas de faire la distinction entre les nébuleuses et les galaxies, elles sont toutes considérées comme des objets nébuleux. Le catalogue Messier regroupe donc 110 objets célestes variés, parmi les plus brillants du ciel.

Le premier, M 1, est une nébuleuse observable dans la constellation du Taureau. Il s'agit des restes de l'explosion d'une étoile en 1054 rapportée par des chroniques chinoises. La supernova en question brilla en plein jour pendant trois semaines et finit par disparaître aux yeux des observateurs nocturnes au bout de deux ans. Située à 6.300 années-lumière de nous, M 1 a actuellement un diamètre de 11 années-lumière.

Le gaz poursuit son expansion depuis plus de mille ans à la vitesse de 1.500 km/s, un mélange d'hélium et d'hydrogène ionisés dont les volutes se déforment sous l'action du pulsar central. HP05.31, l'étoile à neutrons qui a fait place à la supernova, conjugue en effet un intense champ magnétique et une rotation très rapide (0,033 seconde). L'observatoire spatial infrarouge Chandra a révélé comment des jets opposés de matière et d'antimatière sculptaient la nébuleuse.

(...)


Pour lire la suite, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Jean-Baptiste Feldmann/Futura Sciences

Source : www.futura-sciences.com