La nature ne revient pas au galop - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/05/2010 à 15h39 par Michel.


LA NATURE NE REVIENT PAS AU GALOP

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La nature ne revient pas au galop

Biodiversité Le nouvel observatoire régional présente un premier bilan

Premières données sans grande surprise. Installé en janvier, l'Observatoire de la biodiversité a commencé son travail de recensement. Si l'industrialisation, puis l'agriculture intensive ont apporté la prospérité économique, elles ont aussi détruit la nature. En 200 ans, les trois-quart des espèces florales et animales ont disparu du territoire.

La flore particulièrement touchée. On recense dans le Nord 1 205 espèces sauvages, soit seulement un quart de la flore présente en France. De plus, 360 de ces espèces sont menacés de disparition à plus ou moins long terme. Figure emblématique le liparis de Loesel, une sorte d'orchidée, va faire l'objet d'une restauration régionale.

Des mammifères en survie. Dans le Nord, 17 des 55 espèces recensées dans le Nord sont en grand danger d'extinction. Parmi elles, le murin des marais, une chauve souris aux oreilles en forme de V, le phoque marin, le blaireau, encore présent dans l'Avesnois et surtout le chat sauvage qui se fait de plus en plus rare.

Les oiseaux nicheurs menacées. Environ 60 % des espèces nationales sont présentes dans le Nord. Sur ces 163 espèces, plus d'un tiers sont menacées, dont le blongios nain et le butor étoilé. Au rayon des bonnes nouvelles, on assiste au retour de cigognes noires. « On part de loin, mais il existe une véritable volonté politique d'améliorer la situation », promet l'Observatoire.

Gilles durand

Source : www.20minutes.fr

Biodiversité : l'hécatombe!