La mystérieuse étoile KIC 8462852 devient encore plus... mystérieuse - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/01/2016 à 08h53 par Exo007.


LA MYSTÉRIEUSE ÉTOILE KIC 8462852 DEVIENT ENCORE PLUS... MYSTÉRIEUSE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La mystérieuse étoile KIC 8462852 devient encore plus... mystérieuse

Illustration artistique d'une sphère de Dyson

 

Le mystère s'épaissit autour de l'étoile KIC 8462852, dont les étranges variations de luminosité avaient il y a peu allumé de folles spéculations sur la présence d'une mégastructure Alien. L'hypothèse d'un gigantesque ballet de comètes ne tient plus, non plus. Mais alors, qu'est-ce que c'est ?

 

(...)

Oui, car depuis longtemps, cette étoile se comporte bizarrement. Bradley Schaefer, astronome à l'université de Louisana State, a en effet fouillé dans le passé de l'étoile incriminée pour savoir si ces variations de luminosité étaient exceptionnelles ou régulières. Pour ce faire, il a parcouru les plaques photographiques numérisées de cette région du ciel témoignant d'un siècle d'observation, de 1890 à 1989. Il a ainsi découvert que la luminosité de l'étoile avait baissé de 20 % en l'espace d'un siècle. Ce qui est tout à fait inhabituel et, étant donné la continuité du phénomène, la présence de quelconques artefacts du satellite est à exclure.

(...)

 

Sources : New Scientist, Futura-sciences

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de sciencepost.fr, relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

 

Réformons PACIFIQUEMENT le Futur. Tournons la page
Chapitre suivant : c'est à nous de créer l'avenir !

BALLON BLEU : C'est un match pour la Terre
et l'équipe manque grave de joueurs et de supporteurs

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

Le 20 janvier 2016, Monique a fait un don de 100 €

 

 

 





Auteur : sciencepost.fr;