La côte d'Adam n'a plus trop la cote ! Cependant une paire de nos chromosomes a disparu. Etrange !

La mer, une fois de plus zappée - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/07/2012 à 12h08 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
La mer, une fois de plus zappée

 

1er juillet 2012 - LA MER UNE FOIS DE PLUS ZAPPÉE... Un ministère sans la mer, un littoral sans océan et un océan sans littoral... On ne le dira jamais assez, la mer représente plus de 70 % du globe, mais l'on continue de gérer les affaires de la planète comme si elle n'existait pas, oubliant un peu vite le fameux proverbe hawaiien : « Ne tourne jamais le dos à la mer ».

Un ministère sans la mer

De passage en Bretagne lors de sa campagne présidentielle, François Hollande s'était engagé à créer un vrai Ministère de la Mer. Enfin ! Ne serait-ce pas la moindre des choses pour un pays, la France, qui est la deuxième façade maritime mondiale ? (Mais qui s'en souvient ? Qui s'en soucie ? Le dernier Ministère de la Mer français remonte à 1991 !).

Ces dernières années la mer s'est trouvée reléguée, déléguée, dans des secrétariats d'État, parfois au bout d'une liste ubuesque : ainsi, dans le gouvernement Fillon, ce ministre était à lui seul en charge de l'Agriculture, l'Alimentation, la Ruralité, l'Aménagement du Territoire et la Pêche ! Chacun de ces sujets pourrait à lui seul faire l'objet d'un ministère.

Pauvre Mer... Doit-elle donc rester le parent pauvre, le wagon raccroché en fin de convoi ? Et cela alors même que nous assistons à une « littoralisation des activités humaines » (Maurice Goze) ? Est-ce donc trop demander que d'attribuer un plein ministère à cette immense richesse susceptible de générer ressources et emplois ? (Puisque l'économie semble être aujourd'hui le seul langage qui compte, avant même celui de la biodiversité).

Aussi, dans le monde de la mer, la déception fut très grande à l'annonce du premier gouvernement Ayrault, en particulier chez les Bretons. Le Ministère de la Mer avait tout simplement explosé en vol.

(...)

Au-delà, s'ouvre l'immensité libre, qui n'appartient à personne au monde, un océan sans aucun littoral, considéré comme « bien public mondial » où le principe de liberté prévaut (« liberté de navigation, de survol, de pêche, de recherche scientifique, de poser des câbles et des pipelines, de construire des îles artificielles, dans le respect des conventions internationales en vigueur »).

Ainsi, la zone internationale des fonds marins ne peut être revendiquée par aucun État, mais ne doit être utilisée qu'à « des fins exclusivement pacifiques » et son exploitation doit être menée « dans l'intérêt de l'humanité tout entière ».

Le fait que la moitié, ou presque, de la planète soit constituée d'océans qui n'appartiennent à personne devrait nous faire réfléchir à notre futur. Nos seulement nous allons devoir mettre en place une gouvernance pour protéger ces espaces vierges, mais nous devons aussi apprendre à faire face à l'océan, à ne plus lui tourner le dos.

Il y a des millions d'années, une branche des mammifères marins a choisi de monter à l'assaut des terres. Cette longue mutation a trouvé ses limites. Il faut désormais reprendre le chemin de la mer.

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Hugo Verlomme, publié par wikiocean.org

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Hugo Verlomme

Source : www.wikiocean.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.