La matière noire pourrait rendre des planètes habitables - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/04/2011 à 02h59 par Mich.


LA MATIÈRE NOIRE POURRAIT RENDRE DES PLANÈTES HABITABLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La matière noire pourrait rendre des planètes habitables

 

La matière noire pourrait être une source d'énergie pour les planètes hostiles à la vie. C'est ce que révèle une étude menée par Dan Hooper et Jason Steffen, deux chercheurs du Fermilab, un laboratoire de physique des particules des hautes énergies situé près de Chicago, aux États-Unis.

L'étude de Dan Hooper et Jason Steffen est surprenante. Elle révèle que des planètes inhabitables pourraient le devenir grâce à la matière noire. Ces planètes bien au delà de notre système solaire sont dépourvues d'une étoile leur fournissant de la chaleur, ce qui explique que toute forme de vie soit actuellement incapable de s'y développer.

Toutefois, ces planètes possèdent un avantage : elles sont situées au centre de la galaxie, un lieu qui recèle une importante quantité de matière noire. Cette matière hypothétique est fréquemment utilisée par les chercheurs pour expliquer certains phénomènes astronomiques méconnus. Mais elle n'a jusqu'à présent pas été détectée et est totalement invisible à l'oeil humain.

Pour beaucoup d'astronomes, la matière noire est composée de particules appelées WIMPs (acronyme anglais pour "particules massives interagissant faiblement"). Ces éléments sont capables de libérer un fort potentiel énergétique dès lors qu'ils se heurtent entre eux. L'énergie devient alors chaleur quand les WIMPs se retrouvent absorbés par la matière normale environnante.

De la chaleur pour maintenir de l'eau liquide à la surface des planètes

Dans leur étude, Dan Hooper et Jason Steffen ont tenté de déterminer la quantité de chaleur qui pourrait être produite à l'intérieur des planètes occupant un environnement riche en matière noire, à savoir : le centre de la galaxie. D'après leurs calculs, la matière noire pourrait être capturée par la gravitation exercée par une planète. L'apport calorifique serait environ égal à la chaleur que la Terre reçoit du soleil.

Selon les physiciens, une planète dont la masse serait un peu plus importante que celle de la Terre et située à environ 30 années-lumière du centre galactique, pourrait recevoir avec la matière noire, assez de chaleur pour maintenir l'eau liquide à sa surface. Le chauffage pourrait perdurer pendant des milliards d'années. Dan Hooper, cité par le New Scientist, estime que "c'est la forme ultime de l'énergie durable".

 

 

Une réaction inapplicable sur Terre

La Terre, quant à elle ne pourra jamais bénéficier de cette source de chaleur puisqu'elle se trouve à environ 26.000 années-lumière du centre de la galaxie et que par conséquent la concentration de matière noire environnante est trop faible pour avoir assez d'effets. Cependant, les estimations des deux physiciens ouvrent la voie à de nouveaux scénarios futuristes selon lesquels, dans un avenir lointain, des restes de civilisations avancées pourraient migrer vers de nouvelles planètes au-delà de leur système solaire.

L'étude ne fait toutefois pas l'unanimité au sein de la communauté scientifique. James Kasting de l'Université de Pennsylvanie souligne que "c'est une idée très créative, mais ce n'est pas vraiment vérifiable". En effet, les zones riches en matière noire sont situées beaucoup trop loin pour visualiser d'éventuels planètes environnantes et savoir si celles-ci possèdent des traces d'eau. Pour Gregory Laughlin, de l'Université de Californie, l'étude restera "une curiosité strictement théorique pendant un bon moment".

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Rédaction Maxisciences

Source : www.maxisciences.com