La marijuana pour atténuer la souffrance de l'exclusion sociale ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/05/2013 à 15h54 par mich.


LA MARIJUANA POUR ATTÉNUER LA SOUFFRANCE DE L'EXCLUSION SOCIALE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La marijuana pour atténuer la souffrance de l'exclusion sociale ?

 

La consommation de marijuana permettrait d'échapper au sentiment d'exclusion sociale, selon une étude américaine publiée dans la revue Social Psychological & Personality Science.

Les chercheurs de l'université du Kentucky sont parvenus à cette conclusion en se basant sur les résultats obtenus au cours de deux précédentes études : la première démontre que la douleur provoquée par l'exclusion est plus intense qu'on ne le pensait. La seconde révèle que les douleurs physiques et mentales suivent les mêmes trajectoires dans le cerveau.

En 2010, Nathan Dewall, l'un des coauteurs de cette nouvelle étude, avait démontré que le paracétamol pouvait apaiser la souffrance provoquée par l'exclusion. Ainsi, il semblerait qu'il puisse soigner la douleur physique mais également la douleur mentale.

Le paracétamol et la marijuana traversent les mêmes récepteurs à l'intérieur du cerveau, les chercheurs se sont donc interrogés sur la capacité de la marijuana à soigner à la fois la douleur physique et la douleur mentale, et donc, à l'image du paracétamol, à réduire la souffrance de l'exclusion.

Pour vérifier leur hypothèse, ils ont donc mené 3 études.

 

 

La première consistait à questionner 5 631 Américains sur leur degré de solitude, leur usage de la marijuana et sur l'évaluation de leur santé mentale ainsi que l'estime qu'ils avaient d'eux-mêmes. Les fumeurs de marijuana se sont révélés être ceux qui souffraient le moins d'exclusion par rapport aux non-fumeurs.

La seconde expérience s'est appuyée sur 537 personnes, et a permis aux chercheurs de constater que les personnes souffrant de leur exclusion sociale avaient moins de chances de faire une dépression s'ils fumaient fréquemment de la marijuana.

La troisième expérience a fait jouer 225 personnes au jeu vidéo Cyberball (jeu de football américain futuriste). Parmi eux, la moitié a reçu le ballon deux fois très tôt dans le jeu, puis plus du tout. Il leur a ensuite été demandé de décrire leur sentiment sur la partie. Beaucoup ont déclaré avoir l'impression que les autres joueurs ne les aimaient pas, à l'exception des fumeurs fréquents de marijuana.

Ces études regroupées ont permis aux scientifiques d'affirmer que la consommation de marijuana atténuait la souffrance liée à la solitude et l'exclusion.

Même si la marijuana permet d'apaiser la douleur émotionnelle, elle reste un produit parfaitement illégal.

 

Un article de Elodie Cohen Solal, publié par terrafemina.com et relayé par SOS-planete

 

D'autres infos sur terrafemina.com

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 
Recommandez-le à vos amis

 





Auteur : Elodie Cohen Solal

Source : www.terrafemina.com