La marée noire via le Web... - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/05/2010 à 20h55 par Tanka.


LA MARÉE NOIRE VIA LE WEB...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La marée noire via le Web...

.

Alors que la marée noire atteint les côtes de la Louisiane, BP tente une opération pour essayer de colmater sa fuite de pétrole dans le Golfe du Mexique. Et, grâce à une webcam sous-marine, il est possible d'en voir le déroulement en temps réel...

J'ai regardé, ces deux derniers jours, la webcam sous-marine de la fuite de pétrole dans le Golfe du Mexique. Presque hypnotisée par ce flux sombre qui s'échappait, sans retenue, des entrailles de la Terre. Hypnotisée et désespérée.

Cette semaine, l'on a tous appris que la marée noire était arrivée en Louisiane. Ce n'est qu'un début puisque cela fait plus d'un mois que la fuite déverse son brut dans l'océan. Qu'apprendra-t-on comme mauvaises nouvelles dans les prochaines semaines à ce sujet?

Mais, aujourd'hui, s'allume une lueur d'espoir dans cette marée noire. Il y a du nouveau sur la webcam de BP. Enfin une opération s'enclenche pour essayer de boucher la fuite toxique. Cette opération, appelée « Top Kill », a commencé cet après-midi aux alentours de 13hres.

Elle consiste à injecter une solution faite d'eau, de matières solides et de barite dans deux conduits qui mènent à la valve anti explosion du puits. Là d'où s'échappent le pétrole et le gaz. Ensuite, si tout se déroule au mieux, BP scellera le puits avec du ciment pour ne plus jamais forer à cet endroit!

C'est une opération délicate. Selon Kent Wells, l'un des vice-présidents du pétrolier, « cette opération a entre 60 et 70% de chances de réussir. » Et, par la magie du Net, l'on peut, via la Webcam de BP, assister en direct à cette opération qui, espérons le, permettra de mettre un terme à ce déversement de pétrole dans l'océan.

Cette opération devrait durer deux jours durant lesquels le mélange sera injecté à très haute pression dans les deux conduits qui mènent à la valve anti-explosion. La pression équivaut à envoyer entre 105 et 133 litres par seconde dans chaque conduit. Bruce Murray, ingénieur pétrochimiste, a expliqué que si la pression est assez forte, le mélange forcera le pétrole à se replier dans le gisement et à l'immobiliser. En cas d'échec, l'un des pires scénarios à prévoir serait une fuite encore plus importante. C'est donc à surveiller de très près...

Il ne faut pas oublier que cette fuite déverse du brut dans l'océan depuis le 20 avril dernier (et que l'on craint le pire pour la Louisiane). Il n'y a pas de doute que les bayous de la Louisiane sont en danger. L'on saura bientôt toute l'ampleur des dommages...

Et l'on verra à quel point BP fera de véritables efforts pour tout nettoyer! Même si, dans tous les cas de figures, cette marée noire est une catastrophe phénoménale pour toute la faune et la flore de ces fragiles habitats.

Malheureusement, ce n'est pas tout puisque la Floride est aussi menacée, tout comme l'état du Mississippi et de l'Alabama...

Philippe Cousteau, le petit fils du célèbre commandant Cousteau a plongé au coeur de la marée noire avec une équipe de télévision américaine. D'après ses dires, ce fut l'une de ses pires expériences de plongées! D'ailleurs, l'on peut voir son dégout alors qu'il vient juste de sortir de l'eau et qu'il en raconte ses premières impressions (en anglais).

Pour voir la vidéo, cliquer sur "Lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

.





Source : www.synchro-blogue.com