Un clan discret de vils calculateurs, souvent connus, dirige le monde avec des algorithmes !!!

La lutte du Larzac dans l'histoire - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/03/2011 à 10h45 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La lutte du Larzac dans l'histoire

 
C'était il y a quarante ans déjà. En 1971, une poignée de paysans protestant contre l'extension d'un terrain militaire allaient engager une des luttes les plus emblématiques de l'après-mai 1968.

Le Millavois Pierre-Marie Terral, professeur d'histoire-géographie au collège Fabre, à Rodez, a enquêté durant dix ans sur les révoltés du Larzac et le prolongement syndical et altermondialiste de leur lutte. Dans le cadre de son doctorat, obtenu brillamment en septembre 2010, il a collecté des témoignages et toute l'historiographie du mouvement aveyronnais.

Le résultat ? La thèse « Larzac, de la lutte paysanne à l'altermondialisme », qui va paraître sous forme de recueil dès ce 17 mars.

Que le terme de « thèse » ne rebute surtout pas le lecteur. Le bouquin se lit comme le roman racontant quarante ans de lutte. Près de cent témoignages viennent étayer un propos forcément très humain. Pierre-Marie Terral ne cache pas une certaine empathie avec le sujet et ses acteurs, mais a su conserver le recul scientifique et historique nécessaire.

Si le Larzac apartient désormais à l'histoire, il est aussi d'une brûlante actualité. José Bové, cofondateur en 1987 de la Confédération paysanne, se situe à la charnière entre deux périodes de l'activisme.

Pierre-Marie Terral explique que « ses actions spectaculaires se situent dans une certaine continuité de l'action initiale, dont les acteurs perpétuent la mémoire. Le souvenir du passé poursuit son cheminement légendaire bien au-delà des limites du plateau. »
 


 

Depuis 30 ans, le Larzac a inspiré, avec « Loire vivante » opposée aux barrages sur le fleuve, ou encore des opposants à un centre commercial, à Toulouse, qui entonnent des slogans aveyronnais d'époque. La lutte du plateau est devenue une référence historique, mais gare aux idées reçues, que Terral démonte les unes après les autres.

Le Larzac, bien qu'étant devenu dans les années 1970 une lutte nationale avec cinq comités en France, n'a jamais été terre de hippies. Le plateau est toujours resté ce lieu de paysannerie antiproductiviste où les agriculteurs et éleveurs, plutôt conservateurs et catholiques, avaient reçu le précieux soutien des syndicats d'exploitants... et de l'Église catholique.

Autre aspect méconnu que souligne le livre, il y a le combat, dans l'ombre, des femmes du Larzac. Quand leurs maris paysans militaient, elles tenaient les fermes et recevaient les militants venus des quatre coins de la France. Un juste hommage leur est rendu.

« Larzac, de la lutte paysanne à l'altermondialisme », aux éditions Privat. Dans toutes les bonnes librairies à partir du 17 mars, 25 euros. Le lancement national du livre aura lieu à Millau, le 18 mars, à 18 heures, à la chapelle du Créa (salle René-Rieux), en présence de José Bové, du chanteur occitan Claude Marti, du maire de la ville Guy Durand et d'autres intervenants, anciens du Larzac, dont Gérard Deruy, ancien maire de Millau, ou Léon Maillé, paysan du Larzac.

L'historien Pierre-Marie Terral publie un livre sur les luttes paysannes du Larzac et leurs prolongements altermondialistes. Le recueil sera sans doute une référence sur le sujet.
 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

 

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : Jérôme Mangeney

Source : www.ladepeche.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.