Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires !

La Libye s'offre une « rivière» de 33 milliards - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/02/2010 à 02h27 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La Libye s'offre une « rivière»  de 33 milliards

A l'occasion du Forum mondial de l'eau qui se tient en ce moment à Istanbul, la Libye a présenté son gigantesque projet d'extraction de l'eau profonde du désert afin de l'acheminer vers les villes de la côte.

Les officiels libyens ont donc profité de cette réunion d'Istanbul afin de présenter pour la première fois ce "Grand projet de rivière faite par l'homme", projet estimé à 33 milliards de dollars.

Toutefois, Fawzi al Sharief Saeid, responsable de la gestion des eaux souterraines, explique que "les études ont montré que le projet était plus économique que les autres alternatives", comme la construction d'usines de dessalement ou l'importation d'eau depuis l'Europe.

Alors concrètement, en quoi consiste ce projet ?

Il s'agit d'installer près de 4.000 km de tuyaux de 4 mètres de diamètre afin d'acheminer l'eau pompée profondément dans le désert jusqu'à la côte nord du pays, où vivent près de 6 millions d'habitants.

Rivière de polémiques

La construction de cette "rivière" de tuyaux en est déjà aux 2/3.

En effet, alors qu'il s'agit d'une première présentation officielle du projet, ce dernier a débuté il y a déjà de nombreuses années.

"C'est la première fois lors d'un Forum mondial de l'eau que nous avons une présentation (de ce projet) par nos collègues libyens", confie à l'AFP Andras Szollosi-Nagy, de l'Unesco, qui a salué la transparence de la présentation.

Ce choix suscite cependant la polémique.

En effet, pour Mark Smith, spécialiste des questions d'eau au sein de l'Union internationale pour la conservation de la nature, "cette eau ne sera jamais remplacée".

De même, pour Eugenia Ferragina, spécialiste des questions de l'eau au Conseil de recherche national italien, ce projet libyen est "absurde d'un point de vue économique".

Un blé hors de prix

Enfin, le britannique Fred Pearce explique dans son ouvrage intitulé "Lorsque les rivières s'assèchent" que "les énormes investissements initiaux et les coûts croissants de pompage dans des réserves de plus en plus profondes sous le désert font du blé cultivé avec de l'eau du Sahara l'un des plus chers de la Terre".

Source : Enviro2b.com

Cette eau est une eau dite fossile, c'est-à-dire quasiment pas renouvelable.

Si la Lybie se lance dans cette opération, elle doit savoir que ces stocks d'eau fossile seront épuisés en quelques décennies.

Info recueillie par Michel95

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.