La génétique au service de l'histoire : les Amérindiens aux ancêtres polynésiens - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/04/2013 à 14h16 par kannie.


LA GÉNÉTIQUE AU SERVICE DE L'HISTOIRE : LES AMÉRINDIENS AUX ANCÊTRES POLYNÉSIENS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La génétique au service de l'histoire : les Amérindiens aux ancêtres polynésiens

 

L'analyse génétique d'une tribu indigène du Brésil, appelée les Botocudos, a révélé des traces d'ADN polynésienne. Mais alors que la conclusion ajoute une certaine crédibilité à l'idée que les insulaires du Pacifique Sud pourraient avoir atteint les Amériques il y a des centaines, voire des milliers d'années auparavant, des questions restent toutefois sans réponses.

Selon une étude menée par des chercheurs de l'université brésilienne de Minas Gerais, à Belo Horizonte, publiée dans Pnas, la revue de l'Académie des sciences des États-Unis, des données génétiques ont été extraites de dents de 14 crânes d'indiens de la tribu des Botocudos, conservés dans un musée à Rio de Janeiro.

Afin d'être sûrs de cette découverte, les chercheurs ont fait confirmer leur résultat de manière indépendante par un laboratoire brésilien et un autre au Danemark. Il ne fait donc aucun doute que certains Botocudos possédaient des gènes venus d'habitants des îles du Pacifique. Reste à comprendre comment ces gènes sont arrivés au Brésil.

Les Botocudos étaient un peuple de chasseurs-cueilleurs précolombiens qui vivaient au sud-est du Brésil. Ils ont été massacrés par les portugais au XIXe siècle, mais les crânes de quatorze d'entre eux ont été conservés à l'université fédérale de Rio de Janeiro.

L'équipe du généticien brésilien Sergio Pena a extrait des échantillons d'ADN de chacun de ces crânes. Ils ont découvert que deux des quatorze Botocudos possédaient des séquences d'ADN typiques des Polynésiens de la grande région.

L'hypothèse la plus logique, selon Pena, serait que les ancêtres des Botocudos se soient métissés avec ceux des Polynésiens avant le peuplement de l'Amérique. Les scientifiques pensent que cela aurait eu lieu il y a 15 000 à 20 000 ans.

Des études menées des années auparavant sur la forme des crânes avaient suggéré qu'à l'origine, le continent américain aurait été peuplé par deux groupes distincts : le premier, dont serait issue la grande majorité des populations natives d'Amérique, s'apparenterait à des peuples asiatiques.

Le deuxième groupe, dont descendraient les Botocudos, serait plus proche de populations africaines, mais aussi des Polynésiens.

Cependant, le point principal est que les séquences «polynésiennes» de l'ADN des Botocudos ne contiennent pas les mutations qui auraient dû s'accumuler si un métissage entre Polynésiens et Amérindiens ancestraux s'était produit avant le peuplement des Amériques. Cela dit, les chercheurs n'ont encore étudié qu'une partie de l'ADN des quatorze individus. Un examen plus complet de l'ADN n'est pas exclu.

Autre hypothèse envisagée : des navigateurs polynésiens auraient débarqué en Amérique du Sud avant l'arrivée de Christophe Colomb. Cette idée donnerait raison à une étude publiée en 2007, laquelle a démontré que des os de poulet retrouvés sur un site archéologique chilien contenaient de l'ADN polynésien.

Un lien possible : la patate douce

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par tahiti-infos.com et relayé par SOS-planete

 

 

SOS-planete, c'est environ 6000 visiteurs par jour ! 32 millions depuis son lancement en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 7 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : TP

Source : www.tahiti-infos.com