La galaxie NGC 4911 photographiée par le télescope Hubble - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/09/2010 à 07h41 par Michel.


LA GALAXIE NGC 4911 PHOTOGRAPHIÉE PAR LE TÉLESCOPE HUBBLE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La galaxie NGC 4911 photographiée par le télescope Hubble

Superbe photo réalisée par le télescope spatial Hubble d'une galaxie spirale en proie aux forces gravitationnelles qui gouvernent dans le grand amas galactique de la Chevelure de Berenice.

La NASA vient de publier une nouvelle image spectaculaire réalisée avec le télescope spatial Hubble. On y découvre – c'est toujours un émerveillement – la galaxie spirale NGC 4911, nimbée d'une auréole de gaz.

Pour obtenir cette image, le célèbre télescope qui fête ses 20 ans cette année, a eu besoin de 28 heures d'exposition, reparties sur trois années ... A travers ce cliché, nous plongeons au coeur de l'une des régions les plus peuplée en galaxies de notre « univers proche » : l'« amas de galaxies de la chevelure de Bérenice » (Coma cluster).

Comme on peut le voir, d'innombrables galaxies évoluent aux côtés de NGC 4911, plus de 1 000 en réalité, à la fois éparpillées et emmêlées dans des danses nuptiales, à environ 320 millions d'années-lumière de nous. C'est un ballet galactique d'une extraordinaire diversité.

Les collisions sont fréquentes, comme on peut l'imaginer. Parmi elles, le télescope Hubble au moyen des caméras Wide Field Planetary Camera 2 (WFP2) et Advanced Camera for Surveys (ACS), s'est focalisé sur la galaxie spirale située au centre de l'image.

Elle nage dans un déluge de gaz, conséquence des puissantes forces d'attraction exercées par la galaxie elliptique visible à sa droite.

De grandes quantités de matière viennent ainsi enrichir l'espace inter-galactique.

Bien entendu, il est recommandé de télécharger puis de regarder cette image dans une très haute résolution afin d'en découvrir les plus petits détails (15,3 Mb).

En vidéo, simulation de collision de plusieurs galaxies.

SOS-planete, le site géant!





Auteur : Xavier Demeersman Le Cosmographe

Source : www.lecosmographe.com