La future commissaire européenne au climat opposée au nucléaire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/01/2010 à 20h48 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La future commissaire européenne au climat opposée au nucléaire

Information recueillie par Michel95

La future commissaire au climat de l'Union européenne, Connie Hedegaard, qui passait ce vendredi son "grand oral" devant le parlement européen, s'est exprimée contre les subventions à la recherche pour le nucléaire et les énergies fossiles en général.

"La problématique des déchets [nucléaires] n'est pas parfaite", a-t-elle déclaré.

La danoise Connie Hedegaard - issue du Parti populaire européen (droite) et ancienne ministre en charge du Climat au Danemark - désignée pour être la première commissaire européenne chargée du Climat, s'est prononcée ce vendredi contre les aides à la recherche dans le nucléaire et dans les énergies fossiles.

"Une nouvelle génération de centrales nucléaires est dans les tuyaux, mais la problématique des déchets n'est pas parfaite.

Le nucléaire n'est pas une source d'énergie renouvelable" [comme l'éolien, le thermique, le solaire], a souligné Connie Hedegaard, pendant un grand oral de trois heures devant le parlement européen qui doit l'adouber à son futur poste de commissaire.

"Certains pays veulent dépenser beaucoup d'argent dans le recherche sur l'énergie nucléaire, aux dépens d'autres ressources durables et renouvelables", a critiqué la Danoise, dont le pays a rejeté l'usage du nucléaire.

"Nous devons être les plus indépendants possibles des énergies fossiles" à l'avenir.

Concernant le charbon, même si de nouvelles technologies d'utilisation du charbon plus propres exixtes, il faudra aussi à long terme "essayer de nous débarrasser du charbon propre".

Plus généralement, Connie Hedegaard entend se focaliser sur une meilleure coordination de la recherche au sein des vingt pays de l'UE.

Réduction de la consommation énergétique

A l'instar du commissaire européen désigné à l'Energie, l'allemand Günther Oettinger, la Danoise a par ailleurs jugé qu'il était inutile pour le moment d'imposer des obligations légales aux pays de l'Union européenne en matière de réduction de la consommation énergétique.

Pour la commissaire, une meilleure consommation énergétique passe par l'efficacité énergétique des bâtiments (isolation, chauffage), 40% de l'énergie consommée en Europe concernant ce secteur.

Source : La Tribune.fr

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr