La France moins regardante sur la qualité des carburants - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/02/2012 à 22h16 par Mich.


LA FRANCE MOINS REGARDANTE SUR LA QUALITÉ DES CARBURANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La France moins regardante sur la qualité des carburants

Sables bitumineux au Canada

 

En refusant de mettre en lumière le niveau élevé d'émissions de gaz à effet de serre des sables bitumineux, le gouvernement français encourage l'exploitation de cette forme très polluante de pétrole pour en faire du carburant.

Si les carburants à base de pétrole de type sans-plomb et gazole sont considérés comme plus « sales » et plus polluants que d'autres types de carburants alternatifs comme les agrocarburants ou l'hydrogène (même si ces considérations sont contestables et contestées), il existe également certaines différences entre eux.

Ainsi, selon leur provenance et leur origine fossile, certaines formes de pétroles sont jugées plus nuisibles pour l'environnement que d'autres. C'est le cas des sables bitumineux, source de pétrole brut de synthèse dont les plus grands gisements se situent au Canada, dans la province de l'Alberta.

Suncor, le premier groupe pétrolier canadien, vient d'ailleurs d'annoncer des résultats financiers en augmentation grâce notamment « à une hausse record en fin d'année 2011 de la production tirée des sables bitumineux de l'Ouest canadien ».

Mais les sables bitumineux sont une forme très polluante de pétrole lourd qui font du Canada l'un des pays de la planète dont les émissions de gaz à effet augmentent le plus vite. Ils sont en tout cas désignés de la sorte par une directive européenne adoptée en avril 2009, mais qui n'était pas soutenue par des pays comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l'Italie.

Une liste à laquelle il faut désormais ajouter la France, comme le signale le blog spécialisé Oil Man et des associations comme France Nature Environnement.

Le gouvernement français, aurait, sous la pression de puissants lobbys pétroliers comme l'indique l'article, décidé de ne pas soutenir la définition d'une valeur d'émissions de gaz à effet de serre spécifique aux sables bitumineux.

Ce qui fait qu'au final, il sera impossible de distinguer à la pompe les « bons » carburants venus du pétrole-normal-qui-pollue-mais-pas-trop des « mauvais » carburants venus du pétrole-très-polluant-que-sont-les-sables-bitumineux. En tout cas, l'extraction pétrolière et notamment des sables bitumineux a encore de beaux jours devant elle.

 

Un article de Emmanuel Genty, publié par cartech.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Emmanuel Genty

Source : www.cartech.fr