La fin imminente d'une tribu amazonienne ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/10/2009 à 18h50 par Tanka.


LA FIN IMMINENTE D'UNE TRIBU AMAZONIENNE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La fin imminente d'une tribu amazonienne ?

Information recueillie par Tanka.

Les Indiens akuntsu d'Amazonie brésilienne viennent de perdre leur doyenne, Ururu, la tribu ne compte désormais plus que cinq membres.

Altair Algayer, chef de l‘équipe de la FUNAI (le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien) chargée de la protection du territoire akuntsu, a fait valoir que ‘c‘était une battante, une femme très forte qui a résisté jusqu'au dernier moment'.

Ururu a été témoin du génocide de son peuple et de la destruction de sa forêt après l'installation d'éleveurs de bétail et de leurs hommes de main sur son territoire dans l'Etat de Rondônia. Dans les années 1960 et 1970, le gouvernement avait ouvert cet Etat à la colonisation, notamment avec la construction scandaleuse de la route BR 364.

Ururu disparaît en emportant avec elle une grande part de la mémoire historique de son peuple. Bien que nous ne connaîtrons sans doute jamais en détail l'horreur qu'ont subie les Akuntsu durant ces cinquante dernières années, les survivants racontent que les membres de leurs familles ont été abattus par les fermiers qui détruisaient leurs maisons au bulldozer. Les deux hommes survivants, Konibu et Pupak, portent des traces de balles sur le corps.

Les fermiers avaient tenté de dissimuler les preuves de leurs crimes, mais l'équipe de la FUNAI a retrouvé les traces des maisons détruites ainsi que des poteaux, des flèches, des haches et des débris de poterie.

Lorsque la FUNAI entra en contact avec les Akuntsu en 1995, ils étaient sept. La fille cadette de Konibu a été tuée en janvier 2000 par un arbre qui s'est abattu sur sa maison.

Les Akuntsu vivent aujourd'hui sur un territoire reconnu officiellement par le gouvernement brésilien et protégé par la FUNAI de l'invasion des fermiers voisins.

Un récent film brésilien de Vincent Carelli, Corumbiara, retrace l'histoire des Akuntsu, de leurs voisins les Kanoê et de l' “homme dans le trou”, dernier survivant de son groupe. Les Akuntsu figurent également dans la vidéo de Survival Peuples isolés.