La Fao tire la sonnette d'alarme De nombreux pays confrontés à des pénuries alimentaires - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/02/2010 à 22h39 par Tanka.


LA FAO TIRE LA SONNETTE D'ALARME DE NOMBREUX PAYS CONFRONTÉS À DES PÉNURIES ALIMENTAIRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La Fao tire la sonnette d'alarme   	De nombreux pays confrontés à des pénuries alimentaires

Plusieurs pays à travers le monde traversent une période de crise. Pénurie alimentaires et ruptures de stocks. C'est le cas au Niger, en Manglolie, en Corée du nord et en Inde.

Au Niger, les Nations unies et des ONG ont souligné le sort inquiétant des 7,8 millions de personnes (soit 60% de la population) confrontées à un risque grave de pénurie alimentaire. L'ONU a appelé les gouvernements à aider Niamey à faire face au manque de ressources. En 2009, la saison des pluies s'est achevée prématurément, appauvrissant les productions de céréales et de fourrage. En Mangolie, 1,7 million de têtes de bétail sont déjà mortes de froid où la population nomade subit des pénuries alimentaires. Selon l'Organisation des Nations-unies pour l'alimentation et l'agriculture mardi, il faudra aux éleveurs une aide à court terme de 6 millions USD pour les aider à passer l'hiver. Les températures ont plongé jusqu'à -50° Celsius ces dernières semaines, après un été long et sec qui n'a pas laissé aux éleveurs assez de fourrage pour les troupeaux.

Sans assistance, cette période de météo désastreuse, appelée "zud" en Mongolie , risque de déclencher un phénomène de migration de masse vers les villes dans les mois qui viennent, a encore avertit la FAO. Les deux tiers des 21 provinces de Mongolie, ou "aimags", sont jugées sérieusement touchées par le froid cet hiver. Les températures sont tombées à leur plus bas niveau depuis 30 ans.

La Chine a déjà fourni à la Mongolie voisine une aide d'un montant de dix millions de yuans (1,5 million de dollars), selon l'agence Chine nouvelle. En Corée du nord , on parle des émeutes de la faim, Des Nord-Coréens affamés ont attaqué des agents de sécurité,considéré comme l'un des plus pauvres au monde, la Corée du nord est en proie à des pénuries alimentaires chroniques, ont affirmé aujourd'hui plusieurs médias sud-coréens. Les troubles ont pris de l'ampleur depuis la brusque réévaluation du won nord-coréen en novembre 2009, une mesure qui visait à enrayer les transactions au marché noir et qui a en revanche fait flamber les prix. La décision a pris de court les habitants et entraîné une aggravation des pénuries alimentaires, selon le journal d'informations en ligne Daily NK

A rappeler que des centaines de milliers de Nord-coréens sont morts dans la grande famine des années 90 due aux calamités naturelles et à l'incurie économique du régime. Depuis, la Corée du Nord a abondamment compté sur l'aide internationale pour nourrir sa population mais les flux sont régulièrement interrompus. En Inde, on parle de rupture de stocks. Le Premier ministre indien Manmohan Singh a affirmé que le pays s'était reposé sur une "fausse idée de sécurité" alimentaire et a prévenu que la croissance de la population pesait sur les réserves du pays. "Depuis un certain temps, il y a une fausse idée de sécurité selon laquelle la question de la nourriture n'est plus une préoccupation", a déclaré M. Singh lors d'une rencontre avec des fonctionnaires des 28 Etats indiens.

Le ministre indien du Commerce a récemment reconnu que le sous-continent peuplé de plus d'un milliard d'habitants était confronté à une pénurie de sucre et de légumes, des aliments de base pour la plupart des Indiens, en raison de la pire sécheresse depuis près de quarante ans. La médiocre saison des pluies, de juin à septembre, a fait gonfler les prix des denrées alimentaires de 19% en 2009. Le prix du sucre a quasiment doublé depuis janvier 2009 et la courbe continue de croître en raison d'une pénurie de production.

Source : lemaghrebdz.com


Information recueillie par Tanka

Au siècle dernier, on a dit "plus jamais ça", la différence, c'est qu'en 2010 les photos sont en couleurs, nous n'avons rien compris du passé.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire