La désertification d'une des premières prairies primitives au monde s'intensifie - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/06/2010 à 21h39 par Frederic.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La désertification d'une des premières prairies primitives au monde s'intensifie

La prairie du plateau de Hulun Buir, qui se situe dans le nord de la Région Autonome de la Mongolie Intérieure et qui fut longtemps considérée comme une des plus importantes prairies primitives au monde, est en phase d'être envahie par le sable et le désert, selon des experts et des responsables locaux chinois.

Selon M. Li Jianjun, du Bureau d'Agriculture et d'Animalerie de la ville d'Hulun Buir, la région est une des quatre plus importantes zones sableuses de la province.

Et si pour les trois autres prairies, Maowusu, Hunshandaken et Horqin, la désertification a pu être contenue, à Hulun Buir, l'expansion sablonneuse ne ralentit pas.

Ainsi, le sable s'est étendu sur plus de 110.000 hectares depuis 1994 et représente aujourd'hui une zone d'1,3 million d'hectares, contre 9,2 millions d'hectares de prairie primitive.

Les principales causes de la disparition des prairies de cette région voisine de la Mongolie, de la Russie et de la province chinoise du Heilongjiang seraient les conditions climatiques, telles que les sécheresses répétées, le surpâturage et les activités agricoles.

"L'étendue de sable ne représentait avant 1994 que 533.333 hectares. L'idée selon laquelle la prairie était si grande que le désert ne pourrait s'étendre a longtemps été répandue", indique M. Zhang Dezhu, directeur du Bureau Forestier de Hulun Buir.

Selon lui, les premiers efforts pour endiguer la désertification n'ont été lancés qu'en 2005 et ont conduit à préserver 66.666 hectares de prairies et de pâturages.

En comparaison, les efforts entre 1995 et 2004 dans la zone sableuse d'Horqin ont stoppé le désert et l'ont fait reculer de 770.000 hectares. Il y reste cependant encore 5,9 millions d'hectares encore menacés.

M. Zhang ajoute que les régions avec suffisamment de précipitations sont épargnées ou reviennent naturellement à leur aspect d'origine.

Hulun Buir a été fréquemment touchée ces dix dernières années par des sécheresses sévères et souffre d'une pression des pâturages réservés aux six millions de moutons de la province et du développement de l'agriculture.

M. Cao Zhenghai, chef du parti du gouvernement local, indique que le gouvernement central a déboursé 150 millions de yuans (18 millions d'euros) pour des programmes d'anti-desertification cette année et espère la restauration de 66.000 hectares de prairie.

Le budget mis en oeuvre est ainsi passé de 50 millions de yuans (6 millions d'euros) avant 2008 à 150 millions de yuans depuis.

"Contrôler la pénurie d'eau est la meilleure réponse au problème de la désertification car traiter en aval les zones sableuses coûte cher : 1.500 yuans (180 euros) par hectare auparavant, 3.500 yuans (418 euros) aujourd'hui".

150.000 personnes ont été mobilisées l'année dernière pour planter et accompagner la croissance d'arbustes, "afin de freiner la désertification à Hulun Buir en trois ou cinq ans".

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

Source : www.biodiversite2012.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Frederic
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr