La démographie... le vrai défi de l'humanité ? 3/3 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/12/2010 à 22h53 par Tanka.


LA DÉMOGRAPHIE... LE VRAI DÉFI DE L'HUMANITÉ ? 3/3

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La démographie... le vrai défi de l'humanité ? 3/3


La suite du post

Les clubs de réflexion ? Rien non plus.

Les ONG ? Rien. Beaucoup d'entre elles ne sont utiles qu'à elles même ou dans le meilleur des cas nous permettent de nous acheter une bonne conscience pour pas très cher. Certaines d' ailleurs font plus de mal que de bien. Aller aider les populations sahéliennes à pomper massivement de l'eau dans les nappes phréatiques fossiles pour leur permettre de développer une agriculture intensive ne profite qu'aux multinationales de l'agroalimentaire et des produits phytosanitaires et est quasiment criminel pour les populations locales : En effet, grâce aux volumes d'eau fossiles extraits, la production de denrées alimentaires augmente rapidement ce qui a comme conséquence une augmentation tout aussi rapide de la population locale liée à l'amélioration de l'alimentation, mais aussi d'un afflux massif de populations non originaires de la région, d'ou à nouveau le cercle vicieux de la surexploitation des ressources naturelles et au final le résultat est qu'on se retrouve avec une population plus nombreuse qu'avant avec des ressources naturelles qui ont disparues.

Nos « grands experts » en économie ? Ils ne jurent que par l'augmentation du Pib et le libéralisme total. D'abord le Pib en soi est un très mauvais indicateur. De plus ils nous citent en exemple les Etats-Unis qui connaissent une progression du Pib plus forte que la notre, mais ils oublient de préciser que cette augmentation est liée à un endettement massif de l'état et des particuliers au détriment de pays qui auraient plus besoin qu'eux de flux financiers et que d'autre part cette progression est due en grande partie à un afflux massif d'immigrants venus d'Amérique du sud ce qui provoque une augmentation purement mathématique du Pib.

Peut-on encore parler dans ces conditions d'enrichissement ? Sous leur influence nous envions la Chine qui a un taux de progression annuel de 10 %. Mais combien de chinois en profitent ? Entre 50 et 100 millions. Les autres ne verront jamais leur situation s'améliorer.

Les médias ? La encore rien. On les comprend, pris qu'ils sont dans une course folle pour gagner rapidement de l'argent, ils se contentent de flatter nos plus bas instincts en participant à l'abrutissement généralisé de la population.

Les religions ? Croissez et multipliez-vous... Cela a le mérite d'être clair même si cela nous emmène tout droit en enfer. La encore au final les dieux reconnaitront les leurs...On peut toujours espérer qu'il y aura un peu plus de place au paradis. En attendant, elles expliquent aux pauvres que s'ils le sont c'est la volonté de leur dieu et qu'ils doivent subir leur sort pour racheter leurs âmes... Heureux les affligés car ils seront consolés...(Les Béatitudes, Mathieu Chap.5 versets 1-12).

L'ensemble de ces organismes nous complexe à longueur de journées et nous fait battre notre coulpe pour les crimes contre l'humanité, génocides, esclavage et autres guerres dites coloniales du passé. La repentance est à la mode et je suis étonné que nous n'ayons pas encore songé à reconnaître le génocide de l'homme de Neandertal, totalement réussi celui là. Pourquoi ne savons-nous pas utiliser notre connaissance de l'histoire pour nous préserver du futur total suicide génocidaire que nous nous préparons ?

Seuls quelques savants, prophètes de malheurs, prêchent dans le désert, mais évidement personne ne les écoute.

En résumé de ces deux premiers chapitres on peut comparer la masse biologique possible sur terre, dont nous faisons partie, à une pyramide dont la base serait occupée par les bactéries transformant le minéral en éléments nutritifs pour les plantes, puis un peu plus haut les algues et les plantes, notamment les forêts rendant l'espace biologique viable pour les autres espèces puis, toujours de bas vers le haut toutes les autres espèces, des moins sophistiquées jusqu'à la plus sophistiquée : l'espèce humaine qui est censée occuper la petite pointe du sommet de la pyramide.

Hors depuis une centaine d'année, le développement exponentiel de l'humanité est entrain d'inverser brutalement la pyramide. Nous sommes toujours en haut, mais le sommet devient de plus en plus large et la base se rétrécit. On conçoit aisément qu'elle ne tardera pas à s'écrouler sous notre poids.

Quelles sont les causes de cet accroissement ?

Le péché d'orgueil...et l'égoïsme.

Lorsque l'on regarde la courbe du taux de croissance on constate qu'elle prend sa cambrure exponentielle au 19éme siècle.

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source ».

Le dossier de Terre sacrée sur la population mondiale

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : par etychon

Source : www.agoravox.fr