La démographie... le vrai défi de l'humanité ? 2/3 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/12/2010 à 22h54 par Tanka.


LA DÉMOGRAPHIE... LE VRAI DÉFI DE L'HUMANITÉ ? 2/3

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La démographie... le vrai défi de l'humanité ? 2/3


La suite du post

- La disparition de plus en plus rapide d'espèces animales ou végétales appauvrissant la diversité biologique nécessaire à la vie.

- La disparition des ressources hydrauliques soit par pollution soit par surexploitation. En France, par exemple, 80 % des rivières sont polluées ainsi que 50 % des nappes phréatiques. Dans la majeure partie des pays du monde personne ne se soucie de pollution. L'introduction de nos méthodes de cultures intensives dans des pays semi arides provoque la disparition rapide des nappes phréatiques fossiles quand ce n'est pas tout simplement provoqué par une utilisation futile comme c'est le cas dans certain pays du Golf : Luxuriance de jet d'eau et de fontaines, stations de ski couvertes et climatisées avec neige artificielle.

On peut noter par ailleurs également une montée des tensions entre états voisins pour le contrôle de l'eau. Certains états ont même déjà profités de guerres dont l'origine n'était pas l'eau pour s'assurer du contrôle d'un fleuve vital pour eux. Le développement du tourisme de masse va dans le même sens : Un touriste occidental consomme 160 litres d'eau par jour en moyenne alors que les autochtones n'en consomment que 10 litres jours...

Chaque année a lieu un colloque mondial sur l'eau ou l'on constate que d'ici une vingtaine d'années de nombreux pays seront en pénurie grave. Ces colloques évidement, se tiennent dans des hôtels de luxe ou chaque participant profite des 160litres d'eau mis à sa disposition...et bien entendu on en reste là.

- Les guerres pour le contrôle de l'énergie ont déjà commencées

- Disparition des ressources halieutiques alors qu'il y a encore 40 ans on nous affirmait que cette même ressource pouvait nourrir l'humanité pendant des siècles.

- Acculturation des peuples du monde entier : Les cultures traditionnelles disparaissent et ne sont pas remplacées, avec comme corollaire des jeunes sans éducation mais avec toutefois assez de connaissances pour comprendre qu'ils n'ont aucun avenir. C'est probablement ce qu'il y a de pire pour un jeune de savoir que quoiqu'il fasse il n'aura jamais accès à ce monde paradisiaque qu'il voit tous les jours à la télévision. Une jeunesse sans espoir est un terreau idéal pour tous les fanatismes.

- L'émigration massive évidemment, lié à l'appauvrissement constant de pays censés être en développement...Aujourd'hui des milliers de jeunes tentent désespérément de gagner l'eldorado, demain ils seront des millions...

Nous savons que toutes les espèces, lorsque le territoire qu'elles occupent devient trop étroit pour elle, soit se régulent automatiquement, soit émigrent massivement, soit meurent de faim ou commencent à s'entretuer. Le monde étant surpeuplé par l'homme, apparemment incapable de s'autoréguler, l'émigration n'est plus possible... A quand les autres solutions ? Les tensions intra nationales et internationales que l'on voit surgir de partout ne sont elles pas les prémices d'une lutte pour la survie ? Les hommes n'en ont pas forcément conscience, leur instinct primaire décide pour eux et les incite à survivre coûte que coûte... Dieu reconnaitra les siens...

L'état des lieux étant fait succinctement, examinons comment nous faisons face à ce problème.

Rien, strictement rien... Nous n'osons pratiquement même pas en parler...

Aucun gouvernement au monde n'a jamais abordé ce problème, bien au contraire nombre d'entre les gouvernements de l'Occident ont une politique nataliste et, de toutes façons, ils sont tellement absorbés à mettre des emplâtres sur les jambes de bois qu'ils ont posées la veille qu'ils n'ont pas le temps d'y songer. Quant aux gouvernements des pays dits en voie de développement, ils ne souhaitent surtout pas voir leurs peuples évoluer vers plus de savoir car qui dit savoir dit exigence de plus de liberté et d'égalité. Les minorités de notables n'y tiennent pas non plus, ainsi disposent ils d'une population taillable et corvéable à merci.

Certains gouvernements utilisent même leur masse de pauvres comme arme, dissuasive pour l'instant, mais qu'en sera-t-il demain ?

Rien non plus au niveau des partis politiques absorbés qu'ils sont par leur égo pour accéder au pouvoir.

L'ONU émet des statistiques avec des projections montrant clairement l'impasse dans laquelle nous nous trouvons, mais qui a entendu parler d'une conférence internationale pour tirer la sonnette d'alarme sur la surpopulation sous l'égide de L'ONU ?

La suite dans le post suivant.

Devenez lanceur d'alertes

Le dossier de Terre sacrée sur la population mondiale

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : par etychon

Source : www.agoravox.fr