La déforestation de la forêt amazonienne a atteint un pic en 2018. 12 millions d'hectares détruits ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/04/2019 à 11h51 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La déforestation de la forêt amazonienne a atteint un pic en 2018. 12 millions d'hectares détruits !

............

 

 

Tout cela est bien triste,

mais ne vous découragez pas (TS)

 

La forêt amazonienne, plus grande forêt tropicale de la planète, est victime de la déforestation. En 2018, elle a atteint son plus haut niveau par rapport aux 10 dernières années.

 

 

(...) Selon le ministère brésilien de l'Environnement, la déforestation de la forêt amazonienne s'est aggravée de plus de 13 % entre août 2017 et juillet 2018, soit 7 900 km² de défrichés contre 6 950 l'année précédente. Des chiffres qui ont de quoi inquiéter les défenseurs de l'environnement : selon Greenpeace, c'est 1,185 milliards d'arbres abattus, soit l'équivalent de 75 fois la ville de Paris, de 1 000 terrains de football ou d'un quart de la surface de la Belgique. Un constat dramatique tant sur le plan écologique que politique : l'élection de Jair Bolosnaro en 2018 signe « le début de la fin pour l'Amazonie » annonçait son adversaire Fernando Haddad. « Son projet économique va détruire l'Amazonie et la transformer en marchandises vouées à l'exportation » ajoutait Felipe Milanez, professeur à l'Université fédérale de Bahia. Or, près de 60 % de la forêt amazonienne se trouve sur le territoire brésilien...

 

(...)

 

 


Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Arnaud Sacleux,
publiée par nationalgeographic.fr
et relayée par Demain l'Homme
ex SOS-planete

 

 

Déforestation: Douze millions d'hectares de forêts tropicales ont été détruits en 2018

 

La situation pourrait empirer

 

(...) Le Brésil est le pays qui a perdu la surface la plus importante de forêts tropicales primaires, devant la RDC et l'Indonésie. En Colombie, la perte de forêt primaire a augmenté de 9 % entre 2017 et 2018, alors que l'accord de paix entre le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) a contribué à rendre plus accessible certains territoires, selon l'étude.

WRI pointe aussi du doigt la situation au Ghana et en Côte d'Ivoire, qui ont perdu le plus de forêts tropicales primaires entre 2017 et 2018 en pourcentage (60 % et 26 %). La situation pourrait encore empirer au Brésil car selon l'ONG Imazon, la déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de 54 % en janvier 2019 et l'arrivée au pouvoir du président d'extrême droite Jair Bolsonaro – par rapport à janvier 2018.

 

Consulter ICI cet article

 

 

 

 

 

 

....

 


abonnés

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux

......


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

Carpe Diem

 

 

.....

 

 

Auteur : nationalgeographic.fr - Arnaud Sacleux

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr