la déclassification du rapport Roussely - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/05/2010 à 21h57 par Jacques.


LA DÉCLASSIFICATION DU RAPPORT ROUSSELY

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
la déclassification du rapport Roussely

Les Amis de la Terre réclament la déclassification du rapport Roussely sur l'avenir de la filière nucléaire

François Roussely, l'ancien président d'EDF qui, en 2003, enjoliva d'un coup de baguette magique les comptes de l'électricien national en portant arbitrairement de 30 à 40 ans la durée d'amortissement des réacteurs électronucléaires français, a remis à Nicolas Sarkozy le 11 mai son rapport sur l'organisation industrielle de la filière nucléaire civile française. La classification "secret défense" de ce rapport confirme, si besoin était, combien toute distinction entre nucléaire civil et militaire est illusoire.

Le rapport Roussely préconiserait la création d'un groupement d'intérêt économique incluant Areva, EDF, Alsthom, GDF-Suez et le Commissariat à l'énergie atomique, afin qu'une coordination des alliances et partenariats évite le renouvellement de l'échec essuyé en décembre 2009 lors de l'appel d'offres d'Abou Dabi pour la construction de 4 réacteurs.

Les Amis de la Terre sont scandalisés de voir les priorités énergétiques se concentrer à l'international sur l'exportation de technologies nucléaires quand chacun des 58 réacteurs de l'Hexagone produit déjà en moins de 15 jours les quelques kilos de plutonium requis pour fabriquer une bombe atomique comme celle qui détruisit Nagasaki.

Et quand la radioactivité de quelques milligrammes à peine d'un cocktail de césium 137, strontium 90 et isotopes du plutonium déposés par km2 suffit pour atteindre le nombre de curies justifiant l'évacuation obligatoire et définitive des populations concernées.

Pour Marie-Christine Gamberini, référente sur le nucléaire aux Amis de la Terre : « Les Français ont le droit de connaître les vrais risques, croissants, que leur font courir les dirigeants qui prétendent protéger leurs intérêts.

Nous demandons donc la déclassification du rapport Roussely, et un débat parlementaire transparent et approfondi sur toutes les questions énergétiques, stratégiques, sanitaires et géopolitiques que ce rapport aborde. »

En attendant ce débat, les Amis de la Terre réclament l'arrêt de la vente de réacteurs nucléaires à l'étranger, l'arrêt de la construction de nouveaux réacteurs en France, l'arrêt de l'extraction de plutonium à l'usine de La Hague, et l'arrêt des transports de combustibles radioactifs par route ou par chemin de fer.

Pour les Amis de la Terre, tout réacteur électronucléaire français ayant dépassé les 30 ans d'âge calculés suivant les critères de l'AIEA doit maintenant fermer, et être remplacé d'urgence par d'autres modes de production d'électricité.

Par ailleurs, les encouragements à la surconsommation de courant et à la multiplication des usages de l'électricité dont les services commerciaux d'EDF se rendent coupables avec l'aval du gouvernement doivent immédiatement cesser.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.





Auteur : jesusparis

Source : www.hns-info.net