Quant à l'être humain il sait qu'il vit en cage et qu'il ne peut voler qu'à bord d'une cage aérienne

La Corée du Nord menace le monde d'une guerre nucléaire : terrifiant mais réaliste - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/04/2013 à 11h59 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La Corée du Nord menace le monde d'une guerre nucléaire : terrifiant mais réaliste

 

La tension monte entre la Corée du Nord et les États-Unis. Pyongyang vient d'adopter un projet d'opérations militaires contre Washington, comprenant d'éventuelles frappes nucléaires. Un danger que ne sous-estime pas Yves Paccalet, militant écologiste et auteur de "L'humanité disparaîtra, bon débarras !"

La Corée du Nord fanfaronne. Son dictateur Kim Jong-un se frappe la poitrine avec deux petits poings en forme de missiles à tête nucléaire. Nous contemplons le spectacle en nous demandant si c'est pour rire ou pour pleurer. Les fusées du "Petit Père" de Pyongyang sont-elles en papier mâché ou peuvent-elles emporter des bombes atomiques jusque sur Séoul, Tokyo, Okinawa, les îles Mariannes ou Hawaii ?

Je contemple cette agitation avec le sourire des humoristes que l'humanité amuse au moins autant qu'elle les inquiète. J'ai tendance à croire qu'à chaque fois que nous nous lançons dans une provocation, nous déchaînons tôt ou tard la violence réelle. L'escalade est dans notre nature. Nous provoquons l'adversaire, nous lui montrons nos biceps et nous espérons qu'il aura peur.

Le problème est que, comme les grands mâles d'éléphants de mer ou de bouquetins dans la montagne, nous déclenchons la bagarre ; et que nos armes ne sont pas des dents ou des cornes, mais des canons ou des bombes ; y compris atomiques.

À force de jouer les idiots, nous finirons par apporter la preuve que nous en sommes les meilleurs exemples. Je veux dire : la preuve par l'absurde. En nous anéantissant nous-mêmes.

L'ESPÈCE HUMAINE COURT A SA PERTE

(...)

L'UNE DES CAUSES DE NOTRE DISPARITION SERA LA GUERRE

L'une des causes essentielles de notre disparition sera la guerre ; classique, chimique, biologique ou plus vraisemblablement nucléaire.

Les menaces actuelles de la Corée du Nord, fussent-elles des rodomontades de tyran illuminé ou acariâtre, nous remettent en mémoire que la conflagration atomique, que nous croyions derrière nous depuis la fin de la guerre froide entre les États-Unis et l'Union soviétique, est en vérité toujours une perspective réaliste. Et terrifiante.

 

 

Voici un extrait de ce que j'en dis dans mon essai :

"Dans l'humble manière du graveur du XVIIe siècle Jacques Callot, je veux exposer Les Désastres de la guerre. Pas celle de Quarante, ni celle du Vietnam, ni celle du Golfe, ni celle du Liban, ni même celle de 14-18, que Brassens a justement chantée parce qu'elle fut 'longue et massacrante'.

Non... J'entends décrire la prochaine. La plus glorieuse. La plus lumineuse. La plus efficace. La mondiale. La troisième. La nucléaire...

(...) Prenons une guerre nucléaire de 'magnitude' moyenne, dans laquelle la puissance explosive mobilisée (c'est le mot) atteint dix mille mégatonnes, soit la moitié de ce que recèlent aujourd'hui nos silos. Cinq ou six cent mille fois la bombe d'Hiroshima. Deux tonnes d'équivalent TNT par tête d'Homo sapiens... On compterait deux milliards de morts sur-le-champ, sous l'effet du souffle, de la chaleur, de la radioactivité et des tsunamis.

Les premiers trépassés seraient les plus heureux. Les cinq milliards de rescapés regretteraient d'avoir conservé quelque temps le privilège de respirer. Ils n'auraient sauvé leur peau que pour finir dans des supplices. Un enfer sur la Terre...

Irradiés, choqués, malades, ils erreraient sous un ciel que les rayons du Soleil ne parviendraient plus à percer. Des nuées opaques couvriraient la planète, dues à des millions de tonnes de poussières et de fumées soulevées jusque dans la stratosphère par les explosions et les incendies. Des déluges de pluies acides viendraient bientôt noyer les terres et les mers. Les sources seraient imbuvables et les cultures vitriolisées.

Une chape de nuit s'abattrait sur le globe pendant près d'une année. À la surface du globe, la température chuterait à - 15 ou - 20 degrés. Rivières, lacs et mers gèleraient. L'hiver nucléaire régnerait sans espoir ni merci.

Sans lumière, les plantes ne pourraient assurer la photosynthèse qui entretient les chaînes alimentaires. Les animaux mourraient. Les humains, grelottants, implorants, frappés de toutes les maladies, se traîneraient dans les ruines des cités qui faisaient leur orgueil. Imaginez ces misérables qui s'entre-tuent pour la dernière boîte de conserve d'un supermarché !

Si, après ces disettes, ces deuils et ces souffrances, il se trouvait encore quelques rescapés (mettons, en Géorgie du Sud ou à l'île de Pâques ; ou au fond de quelque abri anti-atomique pour généraux, PDG et présidents), ces miraculés reverraient un pâle soleil qu'ils pourraient prendre pour celui de la résurrection. Pas pour longtemps... La couche d'ozone aurait été détruite : des flux intenses de rayonnements cosmiques et ultraviolets achèveraient le boulot des explosions, des radiations, des incendies, des pluies acides et du petit âge de glace.

Homo sapiens, fin de partie. Exit Humanitas !"

 

Un article de Yves Paccalet, publié par leplus.nouvelobs.com et relayé par  

SOS-planete. Pour en lire la totalité, cliquer ICI

 

Notre association défend la Vie et toutes ses espèces, dont l'Homme. Elle est APOLITIQUE

 

 

SOS-planete, c'est environ 6000 visiteurs par jour ! 32 millions depuis son lancement en 1999. Pourtant, l'association terresacree.org qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 7 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Yves Paccalet

Source : leplus.nouvelobs.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.