La Confiance ? Un sentiment que l'on peut artificiellement activer ? Voire modifier ? - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/04/2016 à 23h43 par Exo007.


LA CONFIANCE ? UN SENTIMENT QUE L'ON PEUT ARTIFICIELLEMENT ACTIVER ? VOIRE MODIFIER ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La Confiance ? Un sentiment que l'on peut artificiellement activer ? Voire modifier ?

 

...La clef du succès de l'intelligence artificielle réside
dans sa capacité à inspirer confiance.

Analyse d'Emmanuelle Le Nagard, professeure à l'Essec Business School.

 

Les mésaventures de Tay, le programme d'intelligence artificielle
conçu par Microsoft, et la réussite d'Alphago, le système produit par une
filiale de Google qui a réussi à battre un des meilleurs joueurs de go
au monde, ont remis sur le devant de la scène médiatique les interrogations
autour de l'intelligence artificielle.

(...)

 

 

Le risque est de générer la peur, de la part du client potentiel,
que la machine, trop intelligente, trop intrusive, ne lui échappe.

La réponse dépend donc de la capacité
de la machine à inspirer confiance.

Cette confiance peut reposer sur sa fiabilité, que l'on peut
supposer supérieure à celle de l'homme, mais également sur la possibilité
pour la machine, dans des situations imprévues, de se « mettre à la place »
de son propriétaire ou conducteur, pour toujours agir dans son intérêt,
et en adéquation avec ses valeurs.

En un mot, il faudrait rendre la machine empathique,
et la faire accepter comme telle.

Mais l'empathie n'est-elle pas le propre de l'homme ?

(...)

 

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de EMMANUELLE LE NAGARD, publiée par lesechos.fr
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

Président, écoute la voix des jeunes dans la rue,
pour ne pas être -comme toi-même- bientôt à la rue

 

 

 

 

 

 


Emmanuelle Le Nagard

 

 





Auteur : EMMANUELLE LE NAGARD; lesechos.fr