La Chine touchée par les révoltes populaires - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/03/2011 à 16h33 par Tanka.


LA CHINE TOUCHÉE PAR LES RÉVOLTES POPULAIRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La Chine touchée par les révoltes populaires

 
Comme dans les pays arabes, un appel à un rassemblement populaire pour réclamer un changement de régime politique en Chine est apparu sur les réseaux en ligne.

Un groupe inconnu a en effet lancé une « révolution du jasmin » (nom emprunté à la révolte tunisienne) demandant à la population de se rassembler dans les endroits stratégiques de Pékin, Shanghai et onze autres villes importantes.

Mais, si des centaines de personnes se sont jointes au groupe sur Internet, dans les rues les manifestations n'ont pas eu le succès escompté, sans aucun doute parce que les autorités chinoises ont rapidement réagi à l'appel en déployant de nombreux policiers et militaires dans les lieux choisis par les manifestants, en éteignant certains services de SMS, en renforçant la censure sur Internet pour rendre inaccessible les sites ou blogs appelant à la rébellion civile et en procédant à l'arrestation immédiate de tout qui semblaient vouloir troubler l'ordre public.

Ainsi, à Pékin, au moins trois personnes ont été interpellées alors qu'elles tentaient de planter du jasmin au pied d'une statue tandis qu'une centaine de personnes se regroupaient devant un McDonald's dans une rue commerçante.

À Shanghai, d'autres personnes ont été arrêtées alors qu'elles tentaient d'attirer l'attention des passants en criant des slogans pour une révolte populaire exigeant de la nourriture, du logement et la fin de la corruption.

De nombreux participants à ces manifestations ont reconnu ignorer complètement par qui elles avaient été organisées, mais reconnaissaient que ces rassemblements ne visaient rien d'autre que demander ce que réclamaient à juste titre la majorité des Chinois depuis de nombreuses années.

Mais comme on le sait, et comme les souvenirs de la Place Tian'anmen nous le rappellent tristement, les autorités chinoises n'apprécient que très modérément les rassemblements populaires non officiels et les manifestations débouchent très souvent sur un durcissement du régime.

Ainsi, il semblerait que la seconde — et bientôt première — puissance commerciale mondiale, bien que prétendument communiste, continue à confondre prolétariat et esclavage.

 

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE!

 
Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : come4news.com

Source : www.come4news.com