La Chine espère remplacer pétrole, gaz, charbon et uranium par de la "glace de méthane combustible" - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/03/2019 à 09h22 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
La Chine espère remplacer pétrole, gaz, charbon et uranium par de la "glace de méthane combustible"

 

.Aider les lanceurs d'alerte

Contact - Echange - Lien social : sos-planete(at)terresacree.org

 

 

 

Tous esclaves du dieu fric !

 

 

............

 

 

Titre initial : GLACE COMBUSTIBLE : UNE RESSOURCE ÉNERGÉTIQUE QUI FAIT RÊVER LA CHINE

 

 

Depuis une vingtaine d'années déjà, la Chine s'intéresse à de nombreuses pistes énergétiques. Les besoins du pays, tant pour l'industrie que pour la population, n'ont jamais été aussi importants, et ils vont encore connaître une forte croissance dans les prochaines années. La Chine a donc désespérément besoin de ressources énergétiques et elle est prête à explorer toutes les pistes. Celle de la glace combustible ne semblait pas la plus prometteuse, et pourtant Pékin a annoncé en juillet 2017 que les chercheurs chinois avaient enfin réussi à mettre au point une méthode d'exploitation viable. Une véritable révolution qui ouvre des perspectives : les gisements de glace combustible sont énormes et leur potentiel énergétique est sans commune mesure avec les énergies fossiles conventionnelles. D'autres pays, comme le Japon et les Etats-Unis, sont déjà très intéressés par ce nouvel or blanc.

 

 

La glace combustible : un concentré de méthane à portée de main

 

La glace combustible est connue depuis longtemps : dès les années 1970, elle a été identifiée comme une ressource potentielle pour l'exploitation du méthane qu'elle contient. Pourtant, ce n'est que depuis le début des années 2000 que des scientifiques travaillent réellement sur ce potentiel, notamment en essayant de déterminer la quantité de gisements à disposition et en mettant au point des techniques d'extraction.

On parle de glace combustible pour désigner un type de glace qu'on trouve dans les fonds marins et le permafroste, une terre gelée située dans les régions arctiques. Cette glace combustible s'est formée en emprisonnant des molécules de méthane (les hydrates de méthanes) à l'intérieur des molécules d'eau cristallisée. Selon les gisements et la qualité de la glace, la concentration d'hydrates de méthane peut être plus ou moins élevée. Ce sont ces hydrates qui présentent un intérêt énergétique puisqu'une fois traités, ils peuvent générer du gaz de méthane. Le Département Américain de l'Energie estime qu'un seul mètre cube d'hydrate de méthane peut produire 164 mètres cubes de gaz de méthane. Une véritable mine d'or énergétique d'autant que les gisements sont nombreux : le Service Géologique Américain a recensé une quantité de près de 20 millions de km3 d'hydrates de méthane sous le plancher océanique.

 

(...)

 


Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de lenergeek.com, relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

 

 

 

....

 


abonnés

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux

......


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

Carpe Diem

 

 

.....

 

 

Auteur : lenergeek.com

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr