La chasse à la baleine a rouvert en Norvège - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/04/2011 à 18h34 par Tanka.


LA CHASSE À LA BALEINE A ROUVERT EN NORVÈGE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La chasse à la baleine a rouvert en Norvège

 
PECHE - Les autorités norvégiennes assurent que la chasse au large de leurs côtes ne menace pas la survie de l'espèce...

Malgré le moratoire en vigueur depuis 1983, la Norvège continue à chasser la baleine au large de ses côtes. Pour la saison 2011, qui s'est ouverte le 8 avril, les pêcheurs norvégiens pourront capturer 1.286 cétacés selon le quota en vigueur. Alors que les opposants à la chasse à la baleine réitèrent leurs critiques à l'égard de la Norvège, qui résiste avec l'Islande et le Japon aux règlementations internationales, les autorités norvégiennes assurent elles que les espèces menacées ne sont pas concernées.

Le nombre maximum de prises n'est jamais atteint

Lisbeth Berg-Hansen, ministre norvégienne de la pêche, l'a répété en juin dernier devant la commission européenne de la pêche: la Norvège se base sur des données scientifiques pour fixer ses quotas de prises de cétacés et veut assurer la «durabilité» de cette chasse.

Le nombre de cétacés qui peuvent être capturés, s'il n'est pas contrôlé par la communauté internationale, est déterminé par le ministère de la pêche norvégien suivant les calculs de la Commission baleinière internationale. Ces dernières années, ce sont environ 1.000 baleines qui pouvaient être tuées chaque année, ce qui ne remettrait pas en cause la survie de l'espèce.

D'autant plus que ce maximum de prises est rarement atteint: depuis 1993, date de la reprise de la pêche à la baleine à des fins commerciales au large des côtes norvégiennes, le nombre de captures n'a pas dépassé 650 par an. Les usines de transformation du poisson n'auraient pas les capacités suffisantes pour traiter plus de cétacés, et les consommateurs norvégiens semblent perdre la tradition de consommer de la baleine.

L'industrie de la baleine «moribonde»?

«Nous chassons uniquement les espèces non menacées» avait également plaidé Lisbeth Berg-Hansen devant les Européens, qui aimeraient voir le pays se conformer aux règles de la Commission baleinière. Les petits rorquals, ou rorquals de Minke, qui sont chassés au large de la Norvège, ne sont pas considérés comme une espèce menacée par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Leur population serait de 200.000 individus environ dans l'hémisphère Nord.

Malgré cela, les opposants à la chasse à la baleine aimeraient que la Norvège se range du côté des pays anti-chasse. Greenpeace Norvège appelle ainsi le gouvernement à arrêter de soutenir «une industrie moribonde» et à appliquer le moratoire international de 1986. Une question politique pour un pays qui fixe lui-même ses quotas de pêche pour toutes les espèces de poissons et qui veut rester indépendant, y compris de l'Union européenne.

 

Un article de Audrey Chauvet , publié par 20minutes

 

Vous aimez notre travail ? Alors soutenez-nous !

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Audrey Chauvet

Source : www.20minutes.fr