La chaîne Arte se met à l'heure de la biodiversité - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/05/2010 à 13h46 par Tanka.


LA CHAÎNE ARTE SE MET À L'HEURE DE LA BIODIVERSITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La chaîne Arte se met à l'heure de la biodiversité

La chaîne Arte se met à l'heure de la biodiversité et diffuse de nombreux reportages du 24 au 28 mai 2010

Terres Australes en vue dans Global Mag les 24 et 25 mai 2010 à 19h30

Global Mag, le magazine d'Arte qui consacre tous les jours à 19h30 ses reportages à la planète et à la défense de l'environnement, diffusera le 24 mai un sujet sur le Marion Dufresne, navire polyvalent, qui ravitaille quatre fois par an les îles australes, Kerguelen, Crozet et Saint-Paul/Amsterdam, sur lesquelles scientifiques et personnels techniques séjournent. Le 25 mai, Global Mag présentera un sujet sur la biodiversité de la plus grande réserve naturelle de France que sont les terres australes françaises.

Changements climatiques et impacts sur les différentes espèces animales du 24 au 28 mai

ARTE fait le tour du monde pour proposer une série de reportages intitulée ''Les animaux face aux changements climatiques'' présentant les effets des changements climatiques sur la faune.

Lundi 24 mai 2010 à 19h 50 : La savane
Mardi 25 mai 2010 à 19h50 : Les forêts
Mercredi 26 mai 2010 à 16h55 : En eau douce
Mercredi 26 mai 2010 à 19h50 : Les montagnes
Jeudi 27 mai 2010 à 16h55 : Les marais
Jeudi 27 mai 2010 à 19h 50 : Les océans
Vendredi 28 mai 2010 à 19h 50 : Les glaces polaires

Le renouveau de la nature à Tchernobyl : reportage mardi 25 mai 2010 à 20h35

Vingt-quatre ans après l'explosion du réacteur n° 4, le 26 avril 1986, la ''zone interdite'' instaurée dans un rayon d'une trentaine de kilomètres autour de la centrale nucléaire offre la vision idyllique et paradoxale d'une nature préservée des ravages de la civilisation.

Ce territoire où les radionucléides se sont dispersés irrégulièrement, avec l'explosion et l'incendie qui a suivi, est aussi devenu un vaste laboratoire à ciel ouvert, où les scientifiques étudient sur le long terme, en situation réelle, les effets de la radioactivité de faible dose sur les organismes vivants.

Pourquoi certains oiseaux meurent-ils prématurément, pourquoi la croissance des pins est-elle perturbée, alors que mulots ou peupliers semblent en pleine santé ? Les espèces ne sont apparemment pas égales devant ces radiations : les résultats des recherches sont contrastés, troublants, révélant la complexité du monde vivant.

* Tchernobyl, une histoire naturelle
Un film d'Antoine Bamas et Luc Riolon

Source : www.actu-environnement.com

Pour en savoir plus sur la situation planétaire