La biologie synthétique – opportunités et risques - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/08/2009 à 12h58 par Michel Walter.


LA BIOLOGIE SYNTHÉTIQUE – OPPORTUNITÉS ET RISQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
La biologie synthétique – opportunités et risques

Information sélectionnée par Michel

Trois institutions allemandes – la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG, Fondation allemande pour la recherche), l'Acatech (l'Académie allemande des sciences techniques), et l'Académie allemande des naturalistes Leopoldina (qui est l'Académie nationale des sciences de l'Allemagne) – ont conjointement publié un document sur les opportunités et les risques que représente la biologie synthétique.

L'article vise à initier un dialogue précoce avec le public sur les sciences naturelles et les questions juridiques, économiques et
éthiques liées à la biologie synthétique.

Un tel dialogue, indique le communiqué de presse, est « crucial pour la réussite et l'acceptation de cette nouvelle technologie ».

La biologie synthétique serait à ses premiers stades de développement. Elle consiste généralement en l'une des deux approches suivantes.

Les chercheurs se servent de substances
inanimées pour construire « les fondements de la vie » et ensuite les combiner pour former un organisme vivant ; ou bien ils enlèvent à des organismes naturels des éléments qu'ils remplacent par d'autres afin de créer des formes de vie artificielle. Ces deux méthodes sont basées sur les progrès de la technologie des gènes.

Le communiqué de presse indique qu'à moyen terme, les applications potentielles de la biologie synthétique vont des technologies médicales et environnementales à la biotechnologie.