Covid : Macron aurait pu éviter des milliers de morts, mais la Cour de Justice se dit incompétente !

La biodiversité est en danger. Le lombric est près de disparaître. L'heure est venue de réagir - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/01/2019 à 21h07 par Exo007.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
La biodiversité est en danger. Le lombric est près de disparaître. L'heure est venue de réagir

 

.Aider les lanceurs d'alerte

Contact - Echange - Lien social : contact)at(demainlhomme.org

 

         

 


 

 

Titre initial : Dans sa lettre à Emmanuel Macron, il appelle au sauvetage des lombrics

 

Ils creusent des galeries dans le sol, l'enrichissent, l'aèrent... Sans eux, « pas de sols nourriciers, pas de nourriture, pas de transition. » Voilà pourquoi il est urgent de sauver les vers de terre.

 

 

La biodiversité est en danger, ce n'est plus un secret pour personne. Et, si l'ours et le loup ont un statut juridique particulier pour les protéger, alors, pourquoi pas le ver de terre ? C'est ce que demande Christophe Gatineau, agronome, auteur du blog Le jardin vivant et du livre Éloge du ver de terre dans cette lettre adressée à Emmanuel Macron.

Malmené par des décennies d'épandage de produits phytosanitaires, par le labour et l'épuisement des sols, le lombric terrestre, pourtant indispensable à la bonne santé des sols, est en grand danger. L'heure est venue d'agir.

 

 

(...)

 

D'ailleurs, le célèbre astrophysicien, Hubert Reeves, ni connu pour être un catastrophiste et encore moins un fantaisiste, déclarait le 3 mai 2018 sur le plateau de France 2 :« La disparition des vers de terre est un phénomène aussi inquiétant que la fonte des glaces. »

Pourquoi M. Reeves a-t-il mis en perspective le ver de terre avec le bouleversement climatique ? Question de bon sens puisque les sols et les glaces fondent comme neige au soleil : un quart des sols européens étant aujourd'hui usés.

En langage scientifique, on dit « victimes » d'érosion. Autrement dit, quand les sols sont lessivés de toute vie, usés, ils migrent vers les mers et les océans, via les sources et les rivières, laissant place à des champs de cailloux.

 

(...)

 


Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de Mathilde Sallé de Chou, publiée par positivr.fr et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Sur le même sujet :

Des vers de terre et des hommes, une question de température !

Nos amis les vers de terre

 

 

Dernières nouvelles de l'érosion de la biodiversité - Une seule Terre

L'État français et la biodiversité : des tonnes de cyanure, d'huile de palme, de pesticides... - Une seule Terre

Professeur Feuillage - Episode 09 - Biodiversité en danger (vidéo d'humour) - Une seule Terre

 

Fenêtre scrollable

 

 




Widget offert à tout webmestre
par la
3PFMD

 

 

    

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux

      


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
   

 

   Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - Une seule Terre

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

 

     

 

 

Auteur : Mathilde Sallé de Chou; positivr.fr

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Exo007
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.