Le monde n'est pas forcément tel qu'on le voit. L'illusion est même à chaque coin de rue. La preuve!

L'océan menacé - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/02/2013 à 20h25 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
L'océan menacé

 

Depuis les mers polaires jusqu'aux abysses sous-marines, en passant par le grand large du Pacifique, l'océan mondial est vital pour le maintien de la vie sur la Terre.

Il alimente des milliards de personnes, produit plus de la moitié de l'oxygène que nous respirons, et absorbe environ un quart de nos émissions de dioxyde de carbone.

L'océan mondial est susceptible de devenir une source importante de minéraux et de ressources génétiques en réponse aux besoins du XXIème siècle qui sont croissants. Il est estimé que les eaux et fonds marins hébergent deux millions d'espèces, peut-être même plus. Et nous n'en avons pour le moment identifié qu'un dixième.

Pendant ces dernières années, il est devenu clair que nous ne gérons pas l'océan aussi efficacement qu'il est possible. Beaucoup de stocks de poissons sont épuisés, et certains d'entre eux pourraient ne pas s'en remettre.

La riche biodiversité que les scientifiques ne font à présent que découvrir est menacée par des méthodes de pêche destructives, la pollution et le changement climatique.

Les bateaux de pêche illégale représentent une menace croissante pour la sécurité internationale et sont responsables d'abus généralisés aux Droits Humains. Les pertes économiques causées par la mauvaise gestion sont également évidentes. Notamment, il est estimé que la raréfaction des stocks de poissons coute à elle seule 50 milliards de dollars annuels à l'économie mondiale.

La situation est en train de s'aggraver. Alors qu'environ un tiers de l'océan mondial se trouve sous la juridiction individuelle des États, les deux tiers restants constituent les eaux internationales, ce que l'on appelle la haute mer. Dans cette vaste étendue, qui représente près de la moitié de la surface de la planète, la surveillance et la régulation y sont pauvres.

Fondamentalement, la haute mer est réglementée par un système juridique qui n'a pas évolué en accord avec les pratiques modernes, avec les nouvelles technologies et avec la connaissance scientifique.

Dans un contexte où la population mondiale est susceptible de passer de sept à neuf milliards dans les prochaines décennies, un océan sain et productif pourrait être plus que nécessaire. Un océan plus sain et géré correctement pourrait fournir plus d'aliments et plus d'emplois.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par globaloceancommission.org et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Source : www.globaloceancommission.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.